Communiqué de presse

Fédération Internationale de Football Association

FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland

Tel: +41-(0)43-222 7777

La FIFA

Le Comité Exécutif s’engage à améliorer la gouvernance et à augmenter la représentation des femmes

FIFA Logo
© Foto-net

Au cours des deux journées de réunions qui se sont tenues ces jeudi 24 et vendredi 25 septembre à Zurich, le Comité Exécutif de la FIFA a délibéré sur des mesures visant, dans le cadre de son processus de réformes, à améliorer la gouvernance et à encourager une plus grande participation des femmes dans le football.

Au regard des amendements suggérés à l’article 36 du Code d’éthique de la FIFA permettant à la Commission d’Éthique indépendante de rendre publiques des informations relatives à ses procédures, le Comité Exécutif a donné son accord de principe et a demandé à la Commission des Questions juridiques de la FIFA une dernière étude avant délibération lors de la prochaine séance du Comité. Les deux présidents des chambres d’instruction et de jugement de la Commission d’Éthique indépendante, Hans-Joachin Eckert et Cornel Borbély, ont recommandé ce changement dans l’intérêt de la transparence et de la compréhension de leur travail.

Le Comité Exécutif a également soutenu l’appel lancé par la Task Force de la FIFA pour le football féminin pour une plus grande intégration et participation des femmes dans le football, qui sera transmis à la Commission des Réformes de la FIFA 2016, pour évaluation dans l’optique d’établir les propositions de réformes finales. Le Comité a par ailleurs aussi approuvé les amendements au règlement visant à garantir une plus grande représentation des femmes au sein des délégations des équipes dans le cadre de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016. Cette décision fait suite à celle qui avait déjà été prise en mars 2015 pour les mêmes amendements au règlement de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA. Sonia Bien-Aime a par ailleurs été nommée présidente de la Commission d’Organisation de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA.

Le président de la Commission des Réformes de la FIFA 2016, François Carrard, a présenté aux membres du Comité Exécutif le travail effectué par sa commission et a déclaré qu’il soumettrait une série de propositions de réformes au Comité Exécutif lors de sa prochaine séance en décembre prochain. Le Comité Exécutif a accueilli favorablement le rapport de M. Carrard et a une nouvelle fois réitéré son engagement pour des réformes.

Il a également été confirmé qu’il n’y aurait aucune obligation pour les clubs de libérer leurs joueurs pour le Tournoi Olympique de Football, Rio 2016 étant donné que la compétition ne fait pas partie du calendrier international des matches. Cependant, la FIFA a demandé aux clubs de faire preuve de compréhension afin de permettre à leurs joueurs appelés en sélection de vivre l’expérience olympique.

Compte tenu de la crise migratoire actuelle, le Comité Exécutif a décidé de faire un don d’un million de dollars (US) au Haut-Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies. Il a été décidé que cela représentait la meilleure manière pour la FIFA d’aider les réfugiés.

Autres décisions prises par le Comité Exécutif :

  • Approbation de l’ordre du jour du Congrès extraordinaire de la FIFA qui se tiendra le 26 février 2016 à Zurich pour l’élection d’un nouveau président. L’ordre du jour comprend également une série de réformes et d’amendements aux Statuts de la FIFA.

  • La prochaine séance du Comité Exécutif, la dernière de l’année 2015, se tiendra en décembre à Zurich. La date exacte n’a pas encore été confirmée.

  • Approbation du calendrier international des matches pour la période 2018-2024, incluant les dates de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ qui se déroulera donc du 21 novembre au 18 décembre 2022.

  • Constant Omari a été nommé président de la Task Force de la FIFA contre le racisme et la discrimination.

  • À compter de 2017, deux places supplémentaires seront accordées à la Confédération Océanienne de Football (OFC) pour les Coupes du Monde U-17 et U-20 de la FIFA. L’UEFA pour sa part aura cinq places au lieu de six.

  • Le futsal remplacera le football lors des Tournois de Football des Jeux Olympiques de la Jeunesse, Buenos Aires 2018.

  • La Fédération Pakistanaise de Football (PFF) doit réviser ses statuts puis organiser de nouvelles élections d’ici à deux ans. La FIFA travaillera également sur la nomination récente d’un administrateur judiciaire au sein de la PFF, ce qu’elle considère comme une ingérence. La PFF doit faire un rapport à la Commission des Associations de la FIFA tous les six mois sur l’avancement du processus de révision.

  • Concernant la situation au sein de la Fédération Béninoise de Football, il a été décidé de désigner un comité de normalisation, conformément à l’art. 7, al. 2 des Statuts de la FIFA, avec un mandat jusqu’en avril 2016. Les missions de ce comité seront de normaliser la situation concernant les équipes nationales et d’organiser de nouvelles élections ouvertes à toutes les candidatures, y compris celles des membres du comité exécutif sortant.

  • Kohzo Tashima dirigera une délégation FIFA/AFC, composée de S.A.R. le prince Abdullah (FIFA) et Mariano Araneta (AFC), qui se rendra à Jakarta afin d’aider la Fédération Indonésienne de Football dans ses négociations avec des parties prenantes et de trouver des solutions pour le bien du football indonésien dans l’optique de lever la suspension dès que possible.

  • Il sera pris contact avec la Fédération Koweïtienne de Football afin de lui signifier un risque de suspension si rien n’est fait d’ici au 15 octobre 2015 pour éviter l’entrée en vigueur, le 27 octobre 2015, d’une nouvelle loi sur le sport.

  • Extension du mandat des comités de normalisation de la Fédération de Football du Guyana (GFF), de la Fédération de Football des Maldives (FAM) et de la Fédération Togolaise de Football (FTF) respectivement jusqu’au 30 novembre 2015, 30 octobre 2015 et 31 décembre 2015.

Documents connexes

Articles recommandés