Président de la FIFA

Le Président de la FIFA honoré lors de sa visite au Togo

© FIFA.com

À la suite d’une visite en Mauritanie, le Président de la FIFA, Gianni Infantino, le vice-président de la CAF, Constant Omari, la Secrétaire Générale de la FIFA, Fatma Samoura, le directeur régional de la sous-division Associations membres pour l’Afrique et les Caraïbes de la FIFA, Véron Mosengo-Omba, le chargé de développement du Bureau régional de la FIFA pour l’Afrique centrale et de l’Ouest, El Hadj Wack Diop, ainsi que des membres de l’administration de la FIFA se sont rendus hier au Togo.

À son atterrissage à l’aéroport international de Lomé-Tokoin, le Président Infantino a été officiellement élevé au rang d’autorité traditionnelle au nom du président de la République Faure Gnassingbé et s’est vu remettre à cette occasion plusieurs tenues traditionnelles.

"Je suis très honoré d’être considéré digne d’occuper la fonction d’autorité traditionnelle du Togo" a confié M. Infantino, évoquant la cérémonie. "La chaleur, la passion et la joie de vivre du peuple togolais sont contagieux et je suis extrêmement fier que le président Gnassingbé m’ait attribué ce rang."

La délégation de la FIFA a ensuite été escortée par le ministre des Sports, Guy Madjé Lorenzo, et le président de la Fédération Togolaise de Football (FTF), Guy Akpovy, au palais présidentiel pour y rencontrer le chef de l’État, grand passionné de football. Les discussions qui s’y sont tenues ont porté entre autres sur les aspects pédagogiques du football et sur la passion des Togolais pour ce sport.

Le programme Football for Schools de la FIFA, qui offre une plateforme d’éducation à travers le football, a également été évoqué, et notamment le projet qu’a la FIFA de distribuer neuf millions de ballons à ses 211 associations membres. Une plateforme en ligne sera aussi créée afin d’expliquer aux enseignants comment intégrer au mieux le football à leurs cours.

Au cours de cette entrevue, le président Gnassingbé a exprimé sa gratitude envers M. Infantino pour avoir tenu sa promesse électorale consistant à augmenter le nombre de pays africains participant à la Coupe du Monde de la FIFA, et ce dès 2026. Il a également évoqué l’honneur que le Président de la FIFA avait fait à son continent en nommant une Secrétaire Générale africaine. Le chef de l’État a par ailleurs réaffirmé sa volonté de continuer à soutenir le football partout dans le pays via des fonds alloués à la FTF.

Une conférence de presse a ensuite été organisée, M. Infantino insistant sur l’importance du soutien continu que fournit la FIFA à la FTF afin de lui permettre de promouvoir et développer le football féminin et masculin dans la région. "Je suis absolument convaincu que les fonds spécifiques alloués par la FIFA via le programme Forward auront un impact considérable sur le football féminin togolais. C’est donc avec impatience que j’attends de voir la discipline s’étendre et prospérer, et ainsi offrir à un nombre toujours plus important de jeunes filles et de femmes l’opportunité de s’impliquer dans le football – sur le terrain comme en dehors", a notamment expliqué le Président Infantino.

La délégation de la FIFA a aussi participé à une réunion rassemblant plusieurs parties prenantes du football togolais, dont la FTF et son président Kossi Akpovy, les membres de son comité exécutif, le sélectionneur de l’équipe nationale "A" masculine, Claude Le Roy, ainsi que des représentants de différents clubs et ligues. Parmi les principaux sujets abordés à cette occasion ont figuré la nécessité de poursuivre le développement du football au Togo, mais aussi les opportunités et défis inhérents au football togolais. Le Président de la FIFA en a profité pour souligner combien il était satisfait d’observer la direction que prend la FTF sous la conduite de son président, évoquant par ailleurs l’importance d’une collaboration étroite entre la FIFA et la FTF pour pérenniser les efforts de cette dernière.

La visite de la délégation s’est conclue par un dîner organisé par le Premier ministre démissionnaire, Komi Sélom Klassou, en présence de chanteurs locaux et de danseurs de Bassar.

Explorer le sujet

Articles recommandés