Ce que nous faisons

Le Programme de bénévolat des employés de la FIFA au Lesotho

  • La première édition du programme s’achève au Lesotho
  • Cinq employés de la FIFA ont travaillé avec l’ONG Kick4Life pendant huit jours
  • L’accent a été mis sur les échanges professionnels, sociaux et personnels

À écouter les enfants qui trouvent une échappatoire à leur quotidien auprès de Kick4Life, Anita a rapidement saisi l’importance du travail réalisé par cette organisation non gouvernementale au Lesotho : "Pour eux, c’est bien plus que du football, c’est une famille", commente la membre de la sous-division Intégrité et Juridique institutionnel de la FIFA.

Dans le cadre de la première édition du Programme de bénévolat des employés de la FIFA, Anita et quatre collègues ont consacré une partie de leurs congés annuels à soutenir un organisme caritatif qui s’est donné pour mission de changer les vies et les perspectives de jeunes défavorisés, à travers plusieurs activités de développement social centrées sur la santé et l’éducation.

Plus qu’un club de football, Kick4Life est une structure autosuffisante avec un petit hôtel, un restaurant et des salles de conférences permettant de couvrir les coûts de l’académie. Le ballon rond reste au cœur de l’action de l’ONG, qui ne cesse d’impressionner par sa faculté à faire évoluer les choses.

"Kick4Life aide les enfants à grandir. J’étais curieuse en arrivant ici et j’ai énormément appris", avoue Yeşim, membre du département Juridique institutionnel de la FIFA. "Derrière mon bureau à Zurich, j’ai très rarement l’occasion de voir ce qui se passe sur le terrain et cette expérience est très enrichissante", ajouté Irene, traductrice espagnole au sein de l’instance dirigeante du football mondial.

Au cours des huit derniers jours, les cinq bénévoles ont par exemple planté des herbes, des arbres et des épinards, mais aussi pris part à un séminaire de développement, autant d’activités pratiques et stratégiques qui aident Kick4Life à faire avancer ses différents projets. Ils ont notamment pu discuter de sujets tels que la présence sur les médias sociaux, la numérisation et l’innovation, ou encore œuvrer à l’élaboration d’une campagne de financement afin de pouvoir transformer le terrain de football - en très mauvais état - en un stade de 2 000 places avec une pelouse de taille standard en gazon artificiel, capable d’accueillir les matches du championnat national.

Un horizon élargi et une source d'inspiration

Leur séjour a également été l’occasion de découvrir l’histoire du Lesotho lors d’une visite du plateau de Thaba Bosiu, ainsi que de se plonger dans la culture locale en se promenant sur le marché de Maseru, avec ses étals remplis de fruits exotiques, de vêtements et d’objets artisanaux. "Ces quelques jours au Lesotho ont été mémorables, d’autant plus grâce aux bénévoles de la FIFA qui m’ont rapidement intégré à leur groupe", explique Nick Ward, un administrateur de Kick4Life basé au Royaume-Uni. "Je suis absolument ravi de les voir touchés à ce point par ce pays incroyable, par l’énorme travail de Kick4Life et par les personnes exceptionnelles qu’ils ont pu rencontrer. Je sais qu’ils partagent maintenant la même passion que moi pour cet endroit et notre action, que nous espérons pouvoir faire découvrir à d’autres bénévoles à l’avenir."

Les cinq volontaires vont désormais rentrer chez eux avec des souvenirs plein la tête et un horizon élargi : "Nous avons appris à connaître le pays, sa culture et Kick4Life, mais aussi pris véritablement conscience de la différence que peut faire le football", résume Ersan, contrôleur de gestion événementielle pour la FIFA. "Ce voyage m’a profondément ému", conclut Mike, responsable Cartes et plans pour le département Gestion des stades et infrastructures. "C’est une véritable source d’inspiration et j’ai hâte de pouvoir me servir de toute cette expérience dans mon travail quotidien à la FIFA."

Explorer le sujet