Développement

Semaine historique pour le football afghan

Afghan Premier League players pose
© FIFA.com

Le 20 août 2013 fera date pour la Fédération Afghane de Football, avec un match amical historique deux jours avant le coup d’envoi de la deuxième saison de son championnat, l’Afghan Premier League. L'Afghanistan et le Pakistan disputeront un match amical à Kaboul. Le lancement de la deuxième saison de l'APL 48 heures après marquera à son tour l'histoire récente du football afghan.

La rencontre internationale entre les deux voisins asiatiques sera la première du genre en Afghanistan depuis 2003, date à laquelle la sélection locale avait affronté le Turkménistan au stade Ghazi. "C'est la première fois en dix ans que nous accueillons un match international. Nous n'avions plus joué contre le Pakistan à Kaboul depuis 1977. Ce match est un coup de projecteur formidable pour le football dans notre pays", se félicite le Secrétaire Général de l'AFF, Sayed Aghazada, au micro de FIFA.com. "C'est le signe d'un retour à la normale après la période très difficile que notre pays a traversée. Le football afghan a progressé en termes d'organisation et d'infrastructures. Nous pensons que notre sport a un rôle encore plus important à jouer à travers le pays. Nous espérons évidemment évoluer à guichets fermés devant le Pakistan."

"C'est un match à forte dimension symbolique pour toute la communauté du football en Asie du Sud-Est. Cela confirme que notre sport peut contribuer à améliorer les relations entre deux pays voisins", apprécie le Secrétaire Général de la Fédération Pakistanaise de Football (PFF), le Lieutenant-colonel Ahmad Yar Khan Lodhi.

Cette rencontre historique aura lieu au stade de l'AFF, sur un terrain synthétique mis en place grâce au financement du projet Goal de la FIFA. Cette même enceinte sera le théâtre du coup d'envoi de la deuxième saison du championnat afghan, composé de huit équipes représentant l'ensemble du pays. Parmi elles, le champion en titre, Toofan-Harirood, et De Maiwand Atalan, une équipe du sud-ouest de l'Afghanistan, qui compte dans ses rangs certains joueurs issus de provinces à risque, comme Helmand et Kandahar.

Réunir les Afghans, quelles que soient leurs origines
L'AFF a lancé en avril un programme de "repérage" afin de sélectionner les joueurs aptes à évoluer dans le championnat. Les matches seront diffusés en direct sur la chaîne afghane Tolo TV. "Le championnat tient un rôle essentiel dans notre politique de développement du football en Afghanistan. Il permet d'accroître sa popularité et de faire éclore de nouveaux talents", explique Ali Askar Lali, ancien international afghan désormais en charge de l'organisation de l'APL. "Le football est un des rares domaines qui n'est pas encore touché par la violence ambiante. Nous allons tout de même améliorer la sécurité du stade, l'attribution des accréditations et le système de billetterie. Nous espérons attirer autour de 6 000 spectateurs en moyenne à chaque match."

"Lors de la toute première saison de l'APL, nous avons pu voir des supporters de différentes cultures et provinces se rassembler au stade autour de leur passion commune pour le football. C'est la preuve que le football peut contribuer à réunir les Afghans, quelles que soient leurs origines", insiste Sayed Aghazada.

La FIFA a investi 1,5 million de dollars US au cours des dix dernières années pour la réalisation de deux projets Goal à Kaboul : l'installation d'un terrain synthétique au stade de l'AFF et la construction du siège de la fédération.

Explorer le sujet

Articles recommandés