Communiqué de presse

Fédération Internationale de Football Association

FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland

Tel: +41-(0)43-222 7777

Gouvernance

Un tribunal suisse rejette la plainte déposée contre la FIFA par plusieurs syndicats de travailleurs concernant Qatar 2022

The FIFA logo at the Home of FIFA
© AFP

La FIFA salue la décision du tribunal de commerce de Zurich de rejeter une plainte déposée conjointement par le syndicat néerlandais FNV, le Congrès des syndicats libres du Bangladesh, la Fédération du Bangladesh des travailleurs du bâtiment et du bois ainsi que le ressortissant du Bangladesh Nadim Shariful Alam. Cette plainte faisait état d’une supposée conduite fautive de la FIFA, dont la responsabilité aurait été engagée concernant des violations des droits de l’homme dans le cadre de la Coupe du Monde de la FIFA 2022™ au Qatar.

La FIFA prend très au sérieux la question des conditions de travail et du respect des droits de l’homme en lien avec Qatar 2022. Elle suit ainsi la situation de près et - tel que son Président Gianni Infantino l’a récemment déclaré - continuera à demander aux autorités qataries de mettre en place des conditions de travail sûres et décentes pour l’ensemble des travailleurs.

Au cours des dernières années, plusieurs mesures ont vu le jour afin d’identifier et de réduire les risques de violation des droits de l’homme en lien avec le grand rendez-vous mondial de 2022. Ces mesures comprennent le lancement dès 2014 des Normes de bien-être des travailleurs - auxquelles sont tenus d’adhérer contractuellement tous les entrepreneurs et sous-traitants des sites de construction de la Coupe du Monde de la FIFA™ -, un contrôle de conformité pour tous les participants à des appels d’offres, la publication régulière de rapports ainsi qu’un système d’audit des conditions de travail à quatre niveaux dans lequel est impliquée une agence indépendante spécialisée. En outre, l’Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB), syndicat mondial des travailleurs de la construction, a récemment signé un protocole d’accord avec le Conseil suprême pour la remise et l’héritage qui permettra de mener des inspections conjointes des conditions de travail et d’hébergement sur les sites de construction des stades de la Coupe du Monde de la FIFA™.

De plus amples informations concernant l’approche de la FIFA en matière de droits de l’homme et la collaboration avec le Conseil suprême pour la remise et l’héritage en termes de bien-être des travailleurs au Qatar sont disponibles sur cette fiche d’informations.

Articles recommandés