1991
Extension de l'instruction obligatoire susmentionnée de 1990 (qui devient une décision officielle de l'IFAB)

Décision : Si l'arbitre considère qu'un joueur, autre que le gardien à l'intérieur de sa surface de but, prive l'équipe adverse d'un but ou d'une occasion manifeste de marquer en touchant intentionnellement le ballon de la main, il doit être exclu du terrain pour faute grossière conformément à la Loi XII (n).

Décision relative à la possession du ballon par le gardien :
... est considéré comme contrôlant le ballon lorsqu'il le touche avec une partie quelconque de ses mains ou de ses bras. La possession du ballon inclut les cas où le gardien détourne intentionnellement ce dernier, mais pas ceux où l'arbitre considère qu'il rebondit accidentellement sur le gardien, par exemple après une parade.

1992
Loi IV
L'équipement doit être en état.

Loi V
* Compétence de l'arbitre à partir du moment où il entre sur le terrain pour sanctionner tout joueur coupable de comportement antisportif ou de conduite inconvenante.
* exclure du terrain et donner un carton rouge à tout joueur qui, selon lui, a un comportement violent, tient des propos inconvenants ou grossiers ou persiste dans l'infraction après avoir été averti.

Passe en retrait : Loi XII - Fautes et comportement antisportif
À tout moment, lorsqu'un joueur adresse délibérément une passe au pied à son propre gardien, ce dernier n'a pas le droit de toucher le ballon avec ses mains. Le cas échéant, il doit être sanctionné par un coup franc indirect qui sera tiré par l'équipe adverse à l'endroit où la faute a été commise,...

Loi XIII
Tout coup franc accordé à l'équipe défendante à l'intérieur de sa propre surface de but peut être joué de n'importe quel point de cette surface.

Loi XVI - Coup de pied de but
Doit être tiré d'un point quelconque de la surface de but par un joueur de l'équipe défendante.

1993
Loi V - Arbitre
Décision 13 : (zone technique) L'entraîneur peut communiquer des instructions tactiques à ses joueurs durant le match.
Cependant, l'entraîneur, comme les autres officiels, doit rester à l'intérieur des limites de la surface technique lorsqu'il y en a une et adopter en toutes circonstances une conduite responsable.

Décision 14 : (quatrième arbitre) Dans les tournois ou compétitions où est désigné un quatrième arbitre, son rôle et ses obligations doivent être conformes aux grandes lignes approuvées par l'IFAB.

Loi XII - Fautes et comportement antisportif

* précision de la Règle des quatre pas
* précision de la notion de tactique de gaspillage de temps

Précision selon laquelle un joueur doit être averti et recevoir un carton jaune conformément aux dispositions spécifiques. Précision selon laquelle un joueur doit être exclu du terrain et recevoir un carton rouge si l'arbitre considère qu'il :
* est coupable d'un acte de brutalité
* est coupable d'une faute grossière
* tient des propos inconvenants ou grossiers
* est coupable d'une infraction méritant un avertissement après avoir déjà été averti

Décision 18 : Conformément aux termes de la Loi XII, un joueur peut passer le ballon à son gardien de la tête, de la poitrine, du genou, etc. Si toutefois l'arbitre estime qu'un joueur a délibérément recours à une ruse destinée à contourner l'article 5 (c) de la Loi XII, ce joueur sera coupable de conduite inconvenante...

1994
Loi I - Terrain de jeu
Pour des raisons de sécurité, les buts, notamment ceux qui sont amovibles, doivent être fixés au sol de manière sûre.

Loi III - Nombre de joueurs (Règle du 2 + 1)
... une équipe peut également utiliser un troisième remplaçant à condition qu'il soit désigné comme gardien remplaçant, qui ne peut être entrer en jeu qu'en remplacement du gardien.
Si toutefois le gardien est exclu, son remplaçant désigné peut remplacer un autre joueur de la même équipe et jouer au poste de gardien.

1995
Loi III - Nombre de joueurs (trois remplaçants sans restriction)
Un maximum de trois remplaçants peuvent être utilisés au cours de tout match disputé en compétition officielle..

Loi VII - Durée du match
La pause de la mi-temps ne doit pas excéder 15 minutes.

Loi XI - Hors-jeu
Être en position de hors-jeu ne constitue pas une infraction en soi.
Un joueur ne doit être sanctionné pour hors-jeu que si, au moment où le ballon est touché ou joué par l'un de ses partenaires, l'arbitre considère qu'il participe de manière active au jeu :
* en intervenant dans le jeu, ou
* en influençant un adversaire, ou
* en tirant avantage de sa position.

Lois XII - Redéfinition d'infractions
Décisions 6, 7, 10 et 13 pour sanctionner diverses infractions

Loi XIV - Coup de pied de réparation (penalty)
Un penalty doit être tiré du point de réparation. Tous les joueurs à l'exception du tireur, clairement identifié, et du gardien de but adverse doivent être sur le terrain, mais à l'extérieur de la surface de réparation, en retrait et à au moins 9,15 m du point de réparation.

1996
Loi II - Le ballon
Satisfait aux spécifications requises pour les dénominations de la FIFA telles qu'énoncées dans la décision 4 de l'IFAB

Loi III - Nombre de joueurs
Les règles de la compétition doivent définir le nombre de remplaçants qui peuvent être désignés, de trois à un maximum de sept.

Loi V - Arbitres
Décision 7 : (règle de l'avantage) Si l'arbitre applique la règle de l'avantage et que l'avantage anticipé ne se matérialise pas, il doit sanctionner l'infraction initiale.

Loi VI - Arbitres assistants (anciens juges de touche)

Loi XII - Fautes et comportement antisportif
Dispositions relatives aux infractions passibles d'un coup franc direct ou, lorsque commises dans la surface de réparation, d'un penalty ;
jeu dangereux devant être sanctionné par un coup franc indirect.

1997
Loi IV - Équipement des joueurs
Précision suivante : "La couleur dominante des cuissards doit être la même que celle du short."

Loi V - Arbitres
"Tout joueur présentant une blessure ouverte doit être soigné hors du terrain."

Loi VIII - Coup d'envoi et reprise du jeu
* "L'équipe qui gagne le tirage au sort choisit le but en direction duquel elle attaquera en première mi-temps. L'autre équipe bénéficie du coup d'envoi."
* "Un but peut être marqué directement sur le coup d'envoi."
* "Le ballon est en jeu dès lors qu' a été botté vers l'avant."

Loi XII - Fautes et comportement antisportif
Un coup franc indirect sera sifflé si le gardien touche le ballon avec ses mains après une remise en jeu à la touche effectuée par l'un de ses partenaires.

* Le "comportement antisportif" remplace la "conduite inconvenante" en tant qu'infraction passible d'avertissement
* "Le non-respect de la distance requise lorsque le jeu reprend" devient une infraction passible d'avertissement
* "Retarder la reprise du jeu" devient une infraction passible d'avertissement

Les décisions 13 et 14 de l'IFAB, relatives aux fautes commises pour anéantir des occasions incontestables de marquer, deviennent désormais Lois.

*Les "propos blessants, injurieux ou grossiers" remplacent les "propos inconvenants ou grossiers."

Instruction obligatoire
L'arbitre doit considérer que le gardien cherche à gagner du temps et donc sanctionner son équipe d'un coup franc indirect s'il tient le ballon pendant plus de 5 - 6 secondes.

Loi XIV - Coup de pied de réparation (penalty)
Le nouveau texte affirme : "Le gardien doit rester sur la ligne de but, face au tireur et entre les montants jusqu'à ce que le ballon ait été botté." La mention "sans bouger ses pieds" a disparu.

Les joueurs qui pénètrent dans la surface de réparation avant que le penalty ait été tiré ne doivent plus plus nécessairement être avertis.

Loi XVI - Coup de pied de but
"Un but peut être marqué directement sur un coup de pied de but."

1998
Loi XII - Fautes et comportement antisportif
Un tacle par derrière mettant en danger l'intégrité physique d'un adversaire doit être sanctionné comme une faute grossière.

Les fautes grossières sont passibles d'un carton rouge.

1999
Loi V - Arbitre
Amendement au point 3 sous "Compétences et obligations" : garantit que tout ballon utilisé est conforme aux exigences de la Loi 2.

Loi XII - Fautes et comportement antisportif
Nouvelle décision 6 : Toute simulation destinée, en quelque point du terrain que ce soit, à induire l'arbitre en erreur doit être sanctionnée comme un comportement antisportif.

Le quatrième arbitre
Nouvelle formulation - 6ème point : Il a autorité pour contrôler l'équipement des remplaçants avant qu'ils n'entrent sur le terrain. Si leur équipement n'est pas en conformité avec les Lois du Jeu, il en informe l'arbitre.

Nouveau point 7 : Il a autorité pour signaler à l'arbitre un comportement irresponsable de la part de toute personne présente dans la surface technique.

À la demande de l'IFAB, il est en outre recommandé aux fédérations nationales de désigner un quatrième arbitre pour les matches de l'élite dans des compétitions organisées par elles ou par leurs ligues.

Autres décisions adoptées par l'IFAB

Utilisation de deux arbitres :
L'IFAB a autorisé la FIFA à expérimenter l'utilisation simultanée de deux arbitres de champ. La Sous-commission de l'IFAB définira en avril les conditions techniques de cette expérience, et la FIFA choisira alors le (les) championnat(s) des fédérations nationales dans lesquelles le projet sera mené.

Il est rappelé aux fédérations nationales qu'une expérience de ce type ne peut être menée dans un match sans autorisation écrite préalable de la FIFA.

2000
Loi I - Terrain de jeu
Nouvelle décision 4 :
(Les présentes décisions 4 et 5 deviennent respectivement décisions 5 et 6)

Aucune forme de publicité au sol n'est autorisée dans la surface technique, sur une distance d'un mètre à partir de la ligne de touche et à l'extérieur du terrain.
En outre, aucune publicité ne doit être autorisée dans la zone comprise entre la ligne de but et les filets.

Loi III - Nombre de joueurs
Nouveau texte :
Autres matches :

Dans les autres matches, des remplaçants peuvent être utilisés à condition que
* les équipes concernées s'accordent sur un nombre maximum
* l'arbitre soit informé avant le match

Si l'arbitre n'est pas informé ou si les deux équipes ne s'accordent pas avant le début du match, un maximum de trois remplaçants sera autorisé.

Loi III - Nombre de joueurs

Nouvelle décision 2 :
L'entraîneur peut communiquer des instructions tactiques à ses joueurs durant le match mais doit reprendre sa place immédiatement après. Comme les autres officiels, il doit rester à l'intérieur des limites de la surface technique lorsqu'il y en a une et adopter une conduite responsable.

Loi VI - Arbitres assistants
Nouveau texte :
Devoirs :

Deux arbitres assistants sont désignés. Sous réserve de décision contraire de l'arbitre, il ont pour devoir de lui signaler :
* que le ballon est entièrement sorti de l'aire de jeu
* quelle équipe doit bénéficier d'un corner, d'un coup de pied but ou d'une remise en touche
* qu'un joueur doit être sanctionné pour hors-jeu
* qu'un remplacement est demandé
* qu'un comportement antisportif ou tout autre incident lui a échappé
* qu'une infraction a été commise chaque fois qu'elles sont plus proches que lui de l'arbitre (sont ici incluses, dans certaines circonstances particulières, les infractions commises dans la surface de réparation)
* si, à l'occasion d'un penalty, le gardien s'est avancé avant le tir et si le ballon a franchi la ligne

Assistance :
Les arbitres assistants aident également l'arbitre à veiller à l'application des Lois du Jeu. Ils peuvent notamment entrer sur le terrain pour l'aider à contrôler la distance de 9,15 m.

Loi XII - Fautes et comportement antisportif
Nouveau texte : Un coup franc indirect est accordé à l'équipe adverse si un gardien commet l'une des cinq infractions suivantes à l'intérieur de sa surface de réparation :
* garder le contrôle du ballon entre ses mains pendant plus de six secondes avant d'en abandonner la possession
(le reste du texte demeure inchangé)

Loi XII - Fautes et comportement antisportif
Nouveau texte :
Infractions passibles d'exclusion n°6 :
* avoir des propos et/ou des gestes blessants, injurieux ou grossiers

Penalties
Nouveaux points :
* Lorsqu'une équipe termine une rencontre en supériorité numérique, elle doit ramener le nombre de ses joueurs au niveau de celui de l'autre et informer l'arbitre du nom et du numéro de chacun des joueurs exclus. Cette responsabilité incombe au capitaine.

* Avant le début des coups de réparation, l'arbitre doit s'assurer qu'il ne reste plus dans le rond central qu'un même nombre de joueurs des deux équipes appelés à tirer les penalties.

Quatrième arbitre
Amendement :
* Le quatrième arbitre assiste l'arbitre à tout moment. Il doit signaler à l'arbitre quand un joueur est averti à tort en raison d'un problème d'identité, quand un joueur n'a pas exclu alors qu'il a apparemment reçu un second carton jaune, quand un acte de brutalité est survenu en dehors de son champ de vision et de celui de ses assistants. L'arbitre conserve toutefois autorité pour décider sur toutes les questions relatives au jeu.