Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

21 novembre - 1 décembre

Paraguay

Asuncion Bay in Asunción, Paraguay
© Others

Située au cœur de l’Amérique du Sud, la République du Paraguay est un pays bilingue unique au monde en ce sens que la langue autochtone, le guaraní, partage le statut de langue officielle avec l’espagnol, hérité des conquistadores.

Que ce soit dans la musique, la littérature ou le quotidien, le guaraní est omniprésent dans la culture paraguayenne.

D’une superficie de 406 800 km2 et d’une population de quasiment 7 200 000 habitants, il partage ses frontières avec l’Argentine au sud-est, au sud, au sud-ouest et à l’ouest ; avec la Bolivie au nord et au nord-ouest ; et avec le Brésil à l’est et au nord-est.

La capitale du pays et sa plus grande ville est Asunción, 523 000 habitants.

Riche de ruines archéologiques inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, le Paraguay accueille également le deuxième plus grand barrage hydroélectrique du monde.

De nombreuses traditions paraguayennes remontent à la présence des missionnaires jésuites et franciscains (17e et 18e siècles). Ces derniers ont laissé les splendides constructions architecturales et sculptures qui composent le baroque hispano-guarani, pour lequel se déplacent de nombreux touristes.

Le football au Paraguay

Il n’y a rien d’étonnant à ce que le football soit le sport le plus populaire au Paraguay. Plusieurs textes historiques datant du 17e siècle relatent qu’en 1639, les Guaranis s’adonnaient au Manga ñembosarai, "un jeu de ballon pratiqué au pied".

Le jeu consistait à contrôler, grâce à ses qualités techniques, un ballon de caoutchouc fabriqué à partir de sève de manguier. Il se pratiquait le dimanche sur la place des villages missionnaires.

La Fédération Paraguayenne de Football (APF) a été fondée en juin 1906 et elle est affiliée à la FIFA depuis 1925.

Parmi les faits d’armes de l’équipe nationale, surnommée l’Albirroja, on recense deux Copas América (1953 et 1979), compétition dont elle a pris la deuxième place à six reprises.

Le Paraguay a disputé huit Coupes du Monde de la FIFA™, notamment l’édition inaugurale en Uruguay en 1930.

Il a obtenu son meilleur résultat à Afrique du Sud 2010 en atteignant les quarts de finale, où il s’est incliné face à l’Espagne, future championne du monde. 

Les U-23 ont décroché l’argent au Tournoi Olympique de Football masculin, Athènes 2004. 

Le Paraguay est également une nation référencée dans le futsal. Il a participé à six des huit Coupes du Monde de Futsal de la FIFA, dont les quatre dernières.

Les clubs les plus populaires du pays sont Olimpia et Cerro Porteño. Le premier, surnommé El Decano, a remporté trois Copas Libertadores de América et une Coupe Intercontinentale, ancêtre de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.

Le beach soccer au Paraguay

La Fédération Paraguayenne de Football va organiser sa première Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA. Son équipe nationale, surnommée Los Pynandi ("les pieds nus") fait partie des grosses cylindrées de la région dans la discipline.

L’APF a été l’une des premières fédérations sud-américaines à mettre en place un championnat officiel de beach soccer, qui est disputé sans interruption depuis 2008. 

Ce sont aujourd’hui environ 540 joueurs qui prennent part au Torneo Oficial de la Súper Liga de Fútbol Playa APF.

En 2019, l’APF a également lancé une compétition féminine à 16 équipes et environ 260 joueuses. 

Au niveau international, le Paraguay a participé en 2012 à la première édition des Juegos Bolivarianos de Playa, où il a décroché la médaille d’or.

Los Pynandi se sont qualifiés pour leur première Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA en 2013, après avoir battu le Brésil en demi-finales du tournoi qualificatif en Argentine. Jamais les Brésiliens ne s’étaient inclinés dans une compétition organisée dans la Conmebol. 

Depuis, les Paraguayens n’ont pas manqué une seule édition de la Coupe du Monde. Ils n’avaient pas passé la phase de groupes à Tahiti 2013 et Portugal 2015, mais avaient terminé septièmes à Bahamas 2017, leur meilleur résultat.