Les Espagnols ont certes pris leur temps pour se défaire d'une solide équipe du Mexique, mais ils ont assuré l'essentiel en conservant toutes leurs chances de qualification pour les quarts.

Comme endormie par le faux rythme imprégné par les Mexicains, la Roja n'avait rien d'une Furia lors des premières minutes de ce rencontre. Jusqu'au réveil de leur capitaine, Amarelle (une but et une passe décisive), les hommes de Joaquín Alonso n'avaient rien montré de très convaincant.

Puis la partie ne se déroulait plus que devant le but de Miguel Estrada, le portier de la Tri.

Logique dans ces conditions de voir les vainqueurs des qualifications européennes prendre petit à petit le large et construire tout en douceur un succès capital. En cas de succès lors de leur dernier match devant le Japon, les Espagnols seront qualifiés pour les quarts de finale.

Arbitres : Sergejus Slyva (LTU), Istvan Meszaros (HUN), George Postma (NED)