Amarelle, capitaine de l'Espagne
"Avant la compétition, nous savions que nous n'aurions qu'un joker. Nous l'avons grillé face au Brésil. Il était donc important de vite réagir en l'emportant aujourd'hui".

Miguel Estrada, gardien de but du Mexique
"Nous avons disputé un vrai match d'hommes, terriblement physique et intense. La chaleur nous a beaucoup pénalisé. Je suis déçu care après cette défaite et avant de rencontrer le Brésil, j'ai le sentiment que nous sommes presque éliminés".