Dominés dans le jeu par une très entreprenante Espagne, les Charrúas se sont tout de même offerts une troisième demi-finale en cinq participations à la compétition.

Ils affronteront la Suisse demain samedi 21 novembre dans le dernier carré de Dubaï 2009.

Entre deux formations qui se connaissent parfaitement et se craignent énormément, les premières minutes se révélaient très fermées et peu spectaculaires.

Ils fallait même attendre la quatrième minute pour voir le premier tir dangereux avec cette maudite barre transversale trouvée par l’Espagnol Javier Torres.

Amarelle relance ses troupes
Et si les Ibériques semblaient maîtriser leur sujet, c’était finalement l’Uruguay, sur un contre de Martin, qui ouvrait la marque quelques minutes après le début du second tiers-temps. Le scénario se répétait à l’entame de la dernière période sur un penalty de Ricar (2:0).

Mais ce n’est une découverte pour personne, la Furia Roja ne s’avoue jamais vécue.

Sur le coup d’envoi suivant, Amarelle ramenait les siens dans la partie sur une volée contrée. Et finalement à trois minutes du terme, Cristian Torres offrait à la plage de Jumeirah la seule prolongation de ces quarts de finale (2:2).

Trois minutes supplémentaires que Amarelle passait presque en intégralité dans le but pour apporter un élément offensif supplémentaire après le rapide but de Ricar (3:2). Mais rien n’y faisait, cette Celeste étant décidemment un habitué du hold-up.