La première demi-finale de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Dubaï 2009 nous propose une affiche de rêve, puisqu'elle mettra aux prises le Brésil et le Portugal, son grand rival européen. L'autre choc de la journée opposera la Suisse, qui tentera d'ajouter une nouvelle surprise à son tableau de chasse, à l'Uruguay.

Les quarts de finale ont donné lieu à des matches passionnants. Dans la revanche de la finale de Marseille 2008, le Brésil s'est imposé aux dépens de l'Italie. De son côté, le Portugal a dû puiser dans ses réserves pour venir à bout du Japon. La Suisse a quant à elle poursuivi son parcours triomphal en écartant une solide équipe de Russie. Enfin, l'Uruguay a dû attendre la prolongation pour prendre le meilleur sur l'Espagne, championne d'Europe en titre.

L'affiche
Portugal - Brésil, 19h30 (heure locale)

Cette rencontre nous propose un grand classique de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA. En effet, le Brésil et le Portugal ont croisé le fer lors de chacune des éditions précédentes. Le spectacle est pratiquement garanti, car les confrontations entre ces deux équipes sont généralement riches en but.

Les Portugais espèrent avoir l'occasion de prendre leur revanche sur leurs rivaux. La sélection lusitanienne reste en effet sur trois revers consécutif face à la Seleçao. Toutefois, le Portugal avait été la première – et, à ce jour, la dernière – équipe à battre le Brésil en Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, en demi-finale de Rio de Janeiro 2005. Côté portugais, Bruno, Madjer et Alan avaient participé à la victoire aux tirs du but et tenteront de renouveler l'exploit.

Le Brésil n'a plus perdu en Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA depuis ce jour. Bien entendu, les joueurs sud-américains vont tout faire pour prolonger cette belle série en cours. Benjamin et Buru son les seuls survivants de l'édition 2005 dans le camp brésilien et ils comptent bien mener leur équipe vers un quatrième succès consécutif face aux Portugais. Un succès confirmerait la supériorité brésilienne avec quatre victoires contre une.

L'autre match
L'Uruguay s'apprête à disputer sa troisième demi-finale de Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, tandis que la Suisse participe pour la première fois à l'épreuve suprême.

L'expérience des Sud-américains pourrait peser lourd au moment de déterminer le nom du vainqueur. Le capitaine Fabian voudra certainement revivre les mêmes émotions qu'en 2006. Cette année-là, la Celeste s'était qualifiée pour la finale après avoir écarté la France, championne du monde en titre, en demi-finale.

Les Suisses espèrent devenir la deuxième équipe à atteindre la finale dès sa première participation, après le Mexique en 2007. De fait, cette sélection ne manque pas de talent. Elle compte notamment dans ses rangs Dejan Stankovic, meilleur buteur de la compétition avec 11 réalisations à son actif. Celui-ci tentera de faire une fois encore la différence, mais il aura affaire à forte partie en la personne de Diego, l'un des meilleurs gardiens du tournoi.

Le joueur à suivre
Madjer (POR)

Le match Portugal - Brésil réunira quelques-uns des plus grands noms du beach soccer mais tous les regards vont se tourner vers un seul homme, dont les talents de buteur seront une nouvelle fois mis à l'épreuve. Le capitaine portugais Madjer a déjà trouvé le chemin des filets à 13 reprises contre le Brésil. Il a également marqué lors des quatre dernières confrontations entre les deux équipes.

La stat
12. Les Suisses sont les grands spécialistes du ciseau retourné avec 12 buts inscrits de cette manière en 23 tentatives. Le dernier en date est l'œuvre du meilleur buteur Dejan Stankovic, en quart de finale contre la Russie. Diego sera-t-il la prochaine victime de ces amateurs de bicyclettes ?

Entendu…
"Nous allons jouer un match difficile contre le Portugal, comme cela avait déjà été le cas contre la Suisse et l'Italie. J'espère que nous allons continuer à nous améliorer et que nous irons en finale. Je me souviens du match de 2005. J'avais marqué le but égalisateur mais nous n'avions pas eu de chance aux tirs au but. N'importe qui peut gagner, c'est ce qui fait la beauté de ce sport. J'espère que demain, nous quitterons le terrain en vainqueurs". Benjamin, capitaine du Brésil

Le programme du jour
Portugal-Brésil (19h30)
Suisse-Uruguay (21h00)