Le Brésil a sauvé l'honneur en s'adjugeant la troisième place contre Tahiti en Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, évitant ainsi la pire performance de son histoire. Mais la Seleção a du puiser dans ses ultimes ressources pour venir à bout des Tiki Toa.

Les promesses offensives de cette affiche alléchante ont été tenues. Les Auriverde et les hôtes se sont rendus coup pour coup dans un feu d'artifice de beaux gestes. Les locaux ont tiré en premier, prenant l'avantage au bout de 20 secondes sur un tir de Raimana Li Fung Kuee. Mais les Brésiliens étaient déterminé à ne pas se laisser submerger par la fougue des hôtes survoltés par leur public, et revenaient à la marque sur un coup franc de Bruno Xavier, puis prenaient l'avantage par Daniel. Et lorsque Marama Amu égalisait, c'est André qui redonnait l'avantage à la Seleção.

En deuxième période, Eudin accentuait encore l'avance des siens en signant un doublé. Tahiti réagissait par Li Fung Kuee, qui réussissait un superbe coup franc tout en toucher, mais Jorginho se chargeait de maintenir deux longueurs d'avance dès l'engagement suivant. 

La tension montait d'un cran pour le troisième acte, où les filets ont pu se reposer durant les neuf premières minutes. Naea Bennett brisait cette trêve et remettait Tahiti à distance de tir des Sud-Américains. L'exclusion de Bruno Xavier était punie dans la foulée d'un superbe but collectif des Tiki Toa avec Taiarui à la conclusion. Cette égalisation, saluée par un public en délire, envoyait les deux équipes en prolongation.

Le coup franc de Jorginho à une minute de la fin aurait pu sceller les débats, mais la tête de Naea Bennet prolongeait encore le spectacle jusqu'aux tirs au but, où le Brésil a fait valoir son expérience pour enrichir son palmarès d'un septième podium consécutif.