• Catarino s'est offert un doublé et des prouesses techniques
  • L'expérimenté gardien Mao a aussi fait la différence de l'autre côté du terrain
  • Tepa avait pourtant montré la voie pour Tahiti après un peu plus de deux minutes

Le Brésil a confirmé sur le sable de Nassau ses intentions de revenir au premier plan sur la scène mondiale. Sa victime n'est autre que le vice-champion du monde en titre, Tahiti. Les Tiki Toa avaient pourtant ouvert la marque mais la concentration et l'adresse brésilienne ont fait le reste. Les Sud-Américains affronteront la Pologne dans leur deuxième rencontre du Groupe D, ce dimanche 30 avril. De leur côté, les Océaniens devront prendre le meilleur sur le Japon pour rester dans la course à la qualification pour le deuxième tour.

STATISTIQUES DU MATCH

Le saviez-vous ?
En l’absence de Championnat d’Océanie, la Confédération océanienne de football a désigné Tahiti pour représenter le continent. Il faut dire qu’en plus d’être une grosse cylindrée de l’OFC, la sélection tahitienne est également une cliente sérieuse au niveau mondial. La longue tradition dans le beach soccer de Tahiti a débouché sur une extraordinaire saga, avec une quatrième place à Tahiti 2013 et une belle deuxième place à Portugal 2015.