Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

21 novembre - 1 décembre

Paraguay 2019 - Nigeria

Abu Azeez, l'apprenti devenu modèle

Abu Azeez of Nigeria 
© Beachsoccer.com
  • Abu Azeez est l'un des pionniers du beach soccer au Nigeria
  • Au Paraguay, il est prêt à assumer son rôle de leader des Super Sand Eagles
  • "Quand tout le monde est à terre, tu dois savoir rester debout", confie-t-il

La première fois qu'Abu Azeez est entré sur le terrain lors de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Dubaï 2009, il avait l'impression de rêver. Âgé de seulement 15 ans à l'époque, le plus jeune joueur du Nigeria avait découvert le beach soccer un peu plus tôt la même année.

Dix ans plus tard, il est de retour dans un tout autre rôle, alors qu'il se prépare pour la Coupe du Monde de Beach Soccer au Paraguay dans la peau du deuxième joueur le plus âgé de l'équipe. "J'avais pris l'habitude d'admirer les joueurs confirmés et plus âgés, mais cette fois, 95 % de l'équipe me regarde et veut apprendre de moi", confie Azeez à FIFA.com à Asunción. "Aujourd'hui, j'ai de grandes responsabilités. C'est ce qui fait la différence avec 2009."

Azeez, qui est le premier Nigérian à avoir marqué 100 buts avec l'équipe nationale, se prépare à affronter le Portugal, Oman et le Brésil, tenant du titre, dans le Groupe D. "J'aime être un leader, mais ce n'est pas aussi facile que je le pensais", admet-il. "Quand tout le monde est à terre, tu dois savoir rester debout. J'aime ça parce que je grandis en tant qu'homme. Quand j'arrêterai de jouer, je pourrai transférer tout ce que j'ai appris ici dans ma vie en général, et ça m'aidera beaucoup. Les joueurs ont des attitudes et des qualités différentes et vous devez vous adapter à tout le monde."

Players of Nigeria pose for a photo
© Beachsoccer.com

Évolution et ambition

Au début de sa carrière, Azeez jouait en pointe, avec les joueurs les plus expérimentés derrière lui, mais il a dû adapter son jeu pour être plus polyvalent. Aujourd'hui, il a le rôle du chef d'orchestre, en position basse, prêt à jouer partout où les Super Sand Eagles en ont besoin. "Les Brésiliens comme Benjamin, Bruno Malias et Buru m'ont tout appris sur le positionnement : ils n'ont pas de poste précis, mais ils attaquent et défendent, c'est la meilleure façon de jouer au beach soccer", assure-t-il.

Le capitaine des Super Sand Eagles étudie beaucoup le jeu. Il regarde régulièrement les retransmissions en direct d'autres tournois à travers le monde et envoie des vidéos à ses coéquipiers afin de leur faire découvrir et analyser des tactiques spécifiques. "Nous devons être extrêmement intelligents pour vaincre ces équipes. Si nous jouons sur nos forces et profitons des occasions que nous aurons, nous devrions faire mieux qu'aux Bahamas en 2017."

Lors de la dernière Coupe du Monde, le Nigeria n'a pas réussi à sortir de son groupe. Mais Abu Azeez croit en sa jeune équipe après une Copa Lagos réussie il y a quelques semaines, où le Nigeria a battu le Brésil et l'Angleterre. Cependant, l'équipe qui inspire le plus Abu, et qui doit être un exemple pour le beach soccer nigérian, ne sera pas présente au Paraguay.

"Nous avons joué contre l'Iran en 2017", raconte-t-il. "Ils n'étaient pas aussi talentueux que les Brésiliens ou les Italiens, mais ils jouent comme une équipe compacte et se comprennent très bien. Je veux que le beach soccer nigérian atteigne ce niveau. Je veux que nous soyons constants et que nous continuions à grandir. Je veux qu'on domine les tournois de beach soccer dans le monde entier", conclut-il.

Explorer le sujet

Articles recommandés

The players of Italy and of Brazil get ready to walk out of the players tunnel

Paraguay 2019

Les listes des joueurs dévoilées

15 nov. 2019

Philipp Borer (L) of Switzerland is challenged by Jalal al Sinani of Oman

Paraguay 2019 - Oman

Oman et Al Sinani prêts à relever le défi

25 sept. 2019

Mao of Brazil makes a save

Paraguay 2019 - Brésil

Mao toujours plus près de l'Histoire 

08 oct. 2019