Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

21 novembre - 1 décembre

Paraguay 2019 - Portugal

Année rêvée et titre mérité pour Jordan

 Jordan of Portugal celebrates with the Silver Ball trophy
© Getty Images
  • Le Portugais Jordan est Ballon d'Argent de Paraguay 2019
  • Il a inscrit 7 buts et donné 4 passes décisives
  • "Je pense que nous avons mérité notre titre", estime-t-il

La Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019 s'est achevée sur la victoire du Portugal, son deuxième titre mondial en quatre ans. Jordan s'approche, médaille d'or autour du cou et Ballon d'Argent adidas dans la main. Il semble n'avoir aucune intention de s'en débarrasser.

"Je ne pense pas dormir avec le trophée parce qu'il est trop imposant, mais peut-être que je dormirai avec la médaille", confie-t-il dans un éclat de rire, en s'adressant à FIFA.com.

Dans un moment d'émotion, le deuxième meilleur joueur du tournoi, encore pieds nus et avec le maillot floqué du numéro 5 qu'il a porté en finale, parvient à retrouver la lucidité. "C'est le couronnement d'une saison fantastique, car nous avons également remporté le Championnat d'Europe et les Jeux Européens. C'est une grande fierté", ajoute le défenseur.

Un titre mérité

Jordan, qui faisait déjà partie de l'équipe championne au Portugal en 2015, compare les sensations. "C'était très spécial de l'avoir fait à la maison, mais le refaire loin du pays est unique. Répéter quelque chose comme ça sera de plus en plus difficile."

À propos de la finale, le joueur de 28 ans a une opinion claire : "Cela s'est passé comme nous l'avions imaginé, nous avons montré notre supériorité. Sans vouloir manquer de respect à l'Italie, je pense que nous avons mérité notre titre", juge Jordan, pour qui la clé réside dans le fait d'avoir "bien joué dans les matches importants. Nous avons un groupe expérimenté qui savait comment devenir champion, et cela a fait la différence".

Ce passionné de beach soccer qui, en 2016, a raté la naissance de sa fille en raison d'une participation à un tournoi, a marqué trois buts en finale. Au Paraguay, au total, il a inscrit sept buts et donné quatre passes décisives.

C'est une performance notable si l'on se souvient qu'il avait inscrit six buts lors des trois précédentes Coupes du Monde réunies. Mais lorsqu'il s'agit d'évoquer sa récompense individuelle, lui préfère louer le collectif. "Être le deuxième meilleur joueur d'une Coupe du Monde, c'est faire partie des meilleurs, c'est donc très important ! Mais je ne peux pas m'attribuer tout le mérite. Je suis entouré de très grands joueurs, c'est donc plus facile de prendre certaines responsabilités", conclut-il alors que Madjer, qui vient de fondre en larmes devant la presse en évoquant son dernier match de Coupe du Monde, son entraîneur Marcio Naraciso et le reste de ses coéquipiers, l'attendent dans le tunnel. "Nous avons travaillé dur, maintenant nous pouvons en profiter."

Jordan of Portugal celebrates with teammate Leo Martins after scoring his team's fourth goal
© Getty Images

Explorer le sujet

Articles recommandés

(L-R) Be Martins of Portugal (bronze), Ozu Moreira of Japan (gold) and Jordan of Portugal (silver) 

Paraguay 2019 - Récompenses

Ozu, Gori et Andrade récompensés

02 déc. 2019

Emmanuele Zurlo of Italy celebrates after scoring his team's first goal

Paraguay 2019 - Italie

Zurlo relève la tête malgré la défaite

02 déc. 2019