Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

21 novembre - 1 décembre

Paraguay 2019

Deux tickets pour rejoindre le Paraguay

  • Le Brésil accueille la crème du beach soccer de la CONMEBOL
  • L'enjeu : deux billets pour la #BeachSoccerWC
  • Le Paraguay, déjà qualifié, participe quand même au tournoi

Rio de Janeiro, l'une des villes emblématiques de la discipline, accueillera la crème du beach soccer sud-américain avec le début des qualifications de la zone pour la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, qui se déroulera plus tard dans l'année au Paraguay.

Repères

  • Lieu : Rio de Janeiro, Brésil
  • Dates : du 28 avril au 5 mai
  • En jeu : 2 places pour Paraguay 2019
  • Format : les 10 sélections sont réparties en 2 groupes de 5. Les 2 premiers de chaque groupe accéderont en demi-finales et les deux finalistes seront qualifiés pour la Coupe du Monde.
  • Note : si le Paraguay termine parmi les deux premiers, étant donné qu'il est déjà qualifié en tant que pays hôte de la Coupe du Monde, le vainqueur du match pour la troisième place se qualifiera lui aussi pour le Mondial.

Les candidats

Le Brésil, qui n'a pas manqué une seule édition de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, est sans conteste le principal candidat à la victoire finale. Le pays hôte de ces qualifications sud-américaines aborde le tournoi avec dans ses rangs 10 des 12 joueurs sacrés champions du monde il y a deux ans aux Bahamas.

Ses principaux atouts restent l'inusable gardien Mao, le défenseur Bruno Xavier et les pivots Mauricinho et Rodrígo, respectivement Ballon d'Argent adidas et Soulier d'Argent adidas à la dernière Coupe du Monde de la FIFA.

Le principal rival des Brésiliens sera le Paraguay, qui utilisera ces qualifications comme un test grandeur nature en vue de la Coupe du Monde qu'il organise. Vice-champions des trois dernières éditions du tournoi préliminaire sud-américain, les Pynandi espèrent, sans avoir la pression de décrocher une place pour la Coupe du Monde, enfin réussir à prendre le meilleur sur les Brésiliens, leurs bourreaux lors des deux dernières finales.

L'entraîneur brésilien du Paraguay, Guga, fera de nouveau confiance à sept des joueurs avec lesquels il avait atteint les quarts de finale de Bahamas 2017, où l'Albirroja s'était inclinée face aux Tahitiens, futurs vice-champions du monde. Le buteur Pedro Moran sera une nouvelle fois de la partie.

Les aspirants

Il s'agit principalement de l'Équateur, de l'Argentine et de l'Uruguay.

Après avoir fait ses débuts en Coupe du Monde aux Bahamas, l'Équateur a terminé quatrième de la dernière Copa América. Le Brésilien Jardel de Andrade, coach de l'équipe depuis août 2018, reconduira à Rio de Janeiro cinq rescapés de la dernière Coupe du Monde, avec donc un capital expérience qui pourrait être déterminant dans ces circonstances.

L'Argentine est en pleine transition depuis 2017, où elle avait manqué la Coupe du Monde pour la première fois de son histoire. Dirigée par Hernán Magrini, l'Albiceleste aura bien besoin de l'expérience de joueurs comme Dardo Cortés, Lucas Medero et Federico López Hilaire. Elle a terminé deuxième des derniers Jeux sud-américains de plage en 2019.

Transition également côté uruguayen, avec un processus qui a toutefois duré beaucoup plus longtemps que prévu, puisqu'il a commencé en 2009, lorsque le pays a participé pour la première fois à la Coupe du Monde. Avant cela, la Celeste avait terminé deuxième de l'édition 2006 et troisième en 2007, de bons résultats qui sont restés sans suite. Les Uruguayens semblent toutefois avoir retrouvé un niveau plus conforme à leurs attentes, comme en témoigne la troisième place conquise lors de la dernière Copa América.

Les autres

Le Venezuela n'a pas su enchaîner après sa première et unique qualification à ce jour pour la Coupe du Monde. C'était en 2011. Dans les trois dernières éditions des qualifications sud-américaines, il n'a jamais réussi à dépasser la neuvième place.

La Bolivie, le Chili, le Pérou et la Colombie n'ont jamais disputé la Coupe du Monde. Sur ces quatre pays, la meilleure performance récente est à mettre au compte des Colombiens, troisièmes aux derniers Jeux sud-américains de plage.

Auteurs d'un bon parcours lors de la dernière Copa América, les Boliviens ont bien l'intention de tout faire pour créer la surprise au Brésil.

Le saviez-vous ?

  • Le Brésil a gagné 6 des 7 éditions des qualifications. En 2013 il avait terminé troisième.
  • Sur les 39 matches qu'ils ont disputés dans la compétition, les Brésiliens en ont perdu 2, contre le Paraguay aux tirs au but (2013) et face à l'Argentine dans le temps réglementaire (2015).
  • L'Argentine est le seul pays qui a su interrompre l'hégémonie brésilienne.
  • Sur les 10 sélections engagées, 4 sont entraînées par un Brésilien : Diego Costa (Brésil), Guga (Paraguay), Jardel de Andrade (Équateur), Chicao (Pérou)
  • Deux autres joueurs seront à suivre à Rio : Billivardo Velezmoro (Pérou) et Daniel Cedeño (Équateur). Ils ont terminé meilleurs buteurs à égalité de la Copa América 2018, avec 15 réalisations chacun.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Paraguay 2019

Le Japon remonte sur le trône

18 mars 2019

Coupe du Monde de Beach Soccer

Sénégal et Nigeria règnent sur le sable africain

18 déc. 2018