Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Rio de Janeiro 06

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Rio de Janeiro 06

2 novembre - 12 novembre

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2006

Le Japon en quarts, d'extrême justesse (8:5)

Dans le dernier match du Groupe A, le Japon s'est incliné face à la Pologne. Cependant, les Nippons accèdent aux quarts de finale de cette Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, à la faveur d'une meilleure différence de buts que les Etats-Unis et leur adversaire du jour. En effet, les trois équipes terminent à égalité de points, mais les Asiatiques comptent une unité de plus, au goal-average, que leurs deux rivaux.

Au coup d'envoi, les joueurs entraînés par Hiroyuki Torikai savaient qu'ils ne devaient pas perdre par plus de trois buts d'écart pour se qualifier. Mais à 22 secondes de la fin, la formation de Jacek Ziober menait 8:4, grâce entre autres à un Boguslaw Saganowski magistral. Alors que les Polonais semblaient tenir le bon bout, Takeshi Kawaharazuka anéantissait leurs rêves d'une frappe imparable.

En dépit de cette qualification pour un quart de finale contre la France, Torikai était perplexe au coup de sifflet final : "Pour vous dire la vérité, à la fin du match, nous ne savions même pas que nous étions qualifiés à la différence de buts. C'est pour ça que nous n'avons pas célébré. Mais quoi qu'il en soit, nous avons très mal joué aujourd'hui, et cela m'inquiète".

La colère du coach asiatique reflète parfaitement la supériorité polonaise sur le sable de Copacabana. Auteur de cinq buts, Boguslaw Saganowski a été le véritable chef d'orchestre d'une équipe qui, d'entrée, joue le tout pour le tout. Après un premier tiers-temps équilibré, qui se termine logiquement sur un score de 1:1, les Polonais prennent l'ascendant. Résultat : au cours de la deuxième période, Kazuo Ogawa va chercher le ballon au fond de ses filets à cinq reprises. Les Européens semblent avoir fait le plus dur, mais c'est sans compter sur Kawaharazuka, qui inscrit le but de la qualification pour les Japonais.

"C'est incroyable. Nous avons tout fait pour gagner le match, nous avons toujours mené au score et sur une erreur individuelle, nous sommes éliminés. Je suis satisfait de la performance d'ensemble de mon équipe aujourd'hui, mais on ne peut pas laisser filer une place en quarts de finale comme ça, à quelques secondes de la fin. Au mérite, nous méritions de nous qualifier", a déclaré un Jacek Ziober inconsolable.

Au prochain tour, les Japonais retrouveront les Bleus, qu'ils avaient déjà affrontés en demi-finale de l'édition 2005 de l'épreuve. Malgré les flottements dans son équipe, Torikai semble plus déterminé que jamais : "Nous allons revoir tout ce qui n'a pas fonctionné cet après-midi, afin de pratiquer au prochain match le meilleur football dont le Japon soit capable".

Arbitres : José Luis Da Rosa (URU), Christian Hauben (BEL), Erick Chavarría (CRC)

Explorer le sujet