Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

21 novembre - 1 décembre

Paraguay 2019

La finale en ligne de mire

Be Martins of Portugal and team mates walk out of the tunnel 
© Getty Images
  • Quatre équipes en lice rêvent encore de soulever le trophée
  • Le Brésil, tenant du titre, et Tahiti, vice-champion du monde en titre, sont déjà éliminés
  • Deux anciens champions du Monde, la Russie et le Portugal, sont encore course

Aperçu de la journée

Les demi-finales de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019 opposent deux anciens champions, la Russie et le Portugal, à deux sélections qui n'ont encore jamais soulevé le trophée, l'Italie et le Japon.

Après l'élimination surprise du Brésil, les matches du samedi 30 novembre s'annoncent aussi riches en suspense que ceux des quarts de finale, qui se sont tous décidés sur de courtes marges.

Demi-finales

Italie - Russie (16h15, heure locale)

Japon - Portugal (18h00, heure locale)

Dimitrii Shishin (L) and Boris Nikonorov of Russia
© Getty Images

Italie - Russie

Après s'être qualifiée dans la douleur pour le deuxième tour, la Russie a défait le Brésil en s'appuyant sur les qualités qui lui ont permis de remporter le titre en 2011 et 2013 : discipline tactique en défense et efficacité en attaque. La Sbornaja sera d'autant plus dangereuse qu'elle récupère Alexey Makarov et Artur Paporotnyi, suspendus lors des quarts.

La victoire de l'Italie sur la Suisse tient de l'exploit, quand on sait que Gabriele Gori est resté muet et s'est blessé. Les Azzurri doivent leur salut à des joueurs de la trempe d'Emmanuele Zurlo et de l'incontournable Simone del Mestre.

  • La stat : L'Italie a l'occasion de prendre sa revanche de sa défaite aux mains de la Russie 1-7 en finale des qualifications européennes.
Takaaki Oba of Japan celebrates with teammates
© Getty Images

Japon - Portugal

Seule sélection invaincue jusqu'ici, le Japon déploie un jeu discipliné et équilibré, tant en attaque qu'en défense, sous la houlette d'Ozu Moreira. L'Uruguay peut en témoigner. Les Samouraïs Bleus ont remporté trois de leurs quatre victoires d'un but, et la quatrième de deux buts. S'ils sont les demi-finalistes les moins prolifiques (17), ils affichent le meilleur bilan défensif (12).

Le Portugal se distingue par son métier, dont le Sénégal a fait les frais, et par sa puissance de feu. Sept joueurs ont ainsi inscrit les 24 buts lusitaniens, une diversité de buteurs seulement surpassée par l'Italie (26). Ses éléments phares sont Coimbra, Jordan, les jumeaux Bé et Leo Martins, et le gardien Andrade.

  • La stat : Le Portugal a gagné ses trois précédentes confrontations avec le Japon en Coupe du Monde : 4-0 en 2005, 2-1 en 2009 et 4-2 en 2015.

📲 Suivre la #BeachSoccerWC

Twitter | Facebook | Instagram

Explorer le sujet

Articles recommandés