Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Rio de Janeiro 06

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Rio de Janeiro 06

2 novembre - 12 novembre

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2006

Les larmes d'Amarelle

LE FILM DE LA JOURNEE - Après le soleil intense et la chaleur accablante d'hier, ce sont les nuages et un vent violent qui ont animé ce mardi 7 novembre sur la plage de Copacabana. Dans des conditions qui auraient presque fait penser à la Bretagne, le premier tour a finalement connu son épilogue.

L'énorme surprise du tournoi est venue du Groupe B dans lequel l'Espagne, championne d'Europe, s'est inclinée face au Canada. Les coéquipiers d'Amarelle sont donc éliminés au profit de Canucks qui affronteront le Brésil en quarts de finale. Le Japon en revanche a lui évité l'écueil polonais pour retrouver la France lors du prochain match. Ces deux formations s'étaient déjà rencontrées l'an dernier en demi-finale.

*France 6:3 Iran : la victoire du sérieux *Bien que qualifiés et même déjà assurés de la première place du Groupe B, les Bleus ont joué cette ultime rencontre du premier tour avec beaucoup sérieux et de détermination. De quoi éviter la surprise face à une très physique équipe iranienne. ''Cela a sans doute été notre match le plus difficile depuis le début de cette Coupe du Monde, nous a avoué Didier Samoun. Comme tout homme, ces joueurs ont une fierté et ils ne voulaient pas repartir sans s'être battus. C'est bien que nous n'aillions pas été inquiétés.'' Le repos sera désormais le mot d'ordre avant d'affronter le Japon en quart de finale.

*Brésil 10:6 Etats-Unis : les favoris mis à nu *A la fin du premier tiers-temps, les Brésiliens avaient déjà atteint le score final de la rencontre précédente… Voilà qui en dit long sur le potentiel de ces Auriverdes. Encore une fois c'est sans trembler le moindre instant que les locaux ont assuré définitivement leur accession aux quarts de finale. Seul petit point noir, les Américains ont montré aux futurs adversaires de la Seleçao que sa défense n'est pas imprenable. Le Canada saura s'en inspirer.

*Espagne 0:4 Canada : les champions d'Europe au tapis *Terrible onde de choc pour les Espagnols… Arrivés à Rio de Janeiro dans la peau de favoris pour la victoire finale, les joueurs de Joaquín Alonso n'iront finalement pas plus loin que le premier tour. Jamais inspirée durant ses trois matches du Groupe B, l'Espagne a laissé filer une place de quart de finaliste qui semblait lui tendre les bras. Mais il ne faudrait pas dévaluer la performance des Canadiens. Avec cinq points au compteur et une formidable victoire aujourd'hui, les Canucks entrent dans l'histoire en étant la première équipe nord-américaine à atteindre les quarts d'une Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA. Leur tâche sera en revanche très compliquée au tour suivant face aux hôtes brésiliens. *Pologne 8:5 Japon : les Nippons sur le fil *Les deux équipes se sont livrées une véritable course-poursuite en clôture de cette journée. Avec une victoire par plus de trois buts d'écart, les Polonais se savaient qualifiés. Tout autre résultat favorisait les Japonais. Et bien évidemment le score est le plus longtemps resté autour de cette barre fatidique. Au bout du suspense, c'est Takeshi Kawaharazuka qui restera le héros du jour. En ramenant les siens à 8:5 dans les trente dernières secondes de la partie, le capitaine nippon permettait aux siens de passer le premier tour au plus grand nombre de buts inscrits dans les rencontres ayant opposés son équipe, la Pologne et les Etats-Unis. Un règlement qui entraîna quelques secondes de doute sur le banc japonais à la sirène finale… Avant une explosion de joie sans commune mesure.