Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

21 novembre - 1 décembre

Paraguay 2019 - Oman

Oman et Al Sinani prêts à relever le défi

Philipp Borer (L) of Switzerland is challenged by Jalal al Sinani of Oman
© Getty Images
  • Oman jouera la prochaine Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA
  • Troisième participation en cinq éditions pour Oman
  • Entretien avec Jalal Al Sinani, pillier de la sélection

Troisième du Championnat d’Asie de Beach Soccer de l’AFC en Thaïlande en mars dernier, Oman a validé son billet pour la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019 et se prépare à disputer sa troisième phase finale.

Lors de ses deux premières apparitions, en Italie en 2011 et au Portugal en 2015, Jalal Al Sinani s’était imposé comme l'un des piliers de l’équipe. Il avait notamment signé le premier but d’Oman dans l'épreuve, contre l’Argentine à Ravenne.

Al Sinani travaille actuellement avec ses coéquipiers en vue du tournoi qui aura lieu en novembre mais pour lui, Oman a déjà de quoi être fier. "Notre qualification est un exploit de taille car nous aurons participé à trois des cinq dernières éditions", précise le défenseur au micro de FIFA.com.

La même ambition

"Les deux premières fois, nous n’avons pas franchi la phase de groupes et nous n’avons pas réussi à montrer notre meilleur visage", regrette le joueur de 32 ans, qui juge son équipe aujourd’hui prête à défier les meilleurs. "Nous avons participé à plusieurs tournois, ce qui nous a permis de perfectionner notre style et notre jeu. Notre objectif est de passer le premier tour et de finir parmi les huit premiers", annonce-t-il, ambitieux.

Mais avant de rêver aux matches à élimination directe, Al Sinani et ses partenaires vont devoir gérer trois matches compliqués dans le Groupe D. "Nous allons passer deux tests très sérieux contre le Brésil et le Portugal, vainqueur de l’épreuve en 2015. Il ne faut pas oublier le Nigeria, qui a fini deuxième de la Coupe d’Afrique des Nations, et s’annonce comme un adversaire coriace", estime le défenseur. "Mais ici, tout le monde partage la même ambition. Nous allons tout faire pour nous hisser au niveau de nos rivaux dans ce groupe, même s’ils font partie des habitués des grandes compétitions."

Du fil à retordre

Les Omanais mettent actuellement la dernière main à ses préparations à l’occasion d’un stage à Muscat. Ils se mesureront ensuite au Maroc et à la RI Iran lors de deux matches amicaux. Pour Al Sinani, ces rencontres représentent une excellente répétition avant de donner la réplique au Brésil, le 22 novembre au Paraguay. "Nous allons devoir gérer quelques absences, comme celle d’Abdullah Al Sauti, touché aux ligaments croisés, mais nous avons des raisons d’y croire", assure Al Sinani, qui fêtera son 33ème anniversaire cinq jours avant d’affronter la Canarinha.

"Nous avons plusieurs stages prévus pour bien préparer le tournoi, en plus des deux matches amicaux contre le Maroc et l’Iran. L’objectif est d’être parfaitement concentrés pour donner le maximum de fil à retordre à nos adversaires en Coupe du Monde", prévient-il. "Notre groupe s’annonce difficile et l’opposition sera très relevée, mais j’espère marquer trois buts, comme je l’avais fait en Italie en 2011", conclut-il.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Lansana Diassy of Senegal celebrates scoring a goal

Paraguay 2019 - Sénégal

Diassy, la confiance à défaut de l’expérience

17 sept. 2019

IMG_8857

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2019

Le sort a parlé au Paraguay

12 sept. 2019

Belarus' coach Nico looks on during a training session

Paraguay 2019 - Bielorussie

Alvarado, un état d'esprit derrière une surprise

03 sept. 2019