Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Rio de Janeiro 06

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Rio de Janeiro 06

2 novembre - 12 novembre

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2006

Le Portugal fait le plein (2:14)

Même s'ils se savaient très nettement supérieurs aux Îles Salomon, les Portugais se sont montrés encore plus respectueux qu'à l'accoutumée pour une dernière facile victoire au premier tour de Rio de Janeiro 2006. Les vice-champions du monde et d'Europe affronteront Bahreïn dans un quart de finale qui semble à leur portée.

Jamais vraiment dangereux dans ce match, les Bilikiki Boys garderont autant de bons souvenirs qu'ils en laisseront aux spectateurs brésiliens.

''Atteindre les quarts de finale aurait été un rêve pour nous, nous a confié Eddie Omokirio. Malheureusement mes joueurs ne sont pas encore assez expérimentés pour savoir parfaitement appliquer mes consignes. Quoi qu'il en soit nous n'avons rien a regretté, nous avons donné le meilleur de nous-même.''

Il faut dire que les hommes de Zé Miguel n'ont pas laissé bien longtemps aux Océaniens pour espérer. Dans une première période à sens unique, le Portugal avait déjà le temps de marquer par quatre fois. De l'autre côté du terrain, leur portier Bruno pouvait sans inquiétude profiter du soleil enfin revenu sur Copacabana.

Dans ce genre de rencontre très déséquilibrée, le score - le plus lourd depuis le début de la compétition - n'a finalement que peu d'importance. Madjer conforta donc sa place en tête des buteurs en s'offrant quatre réalisations (12 au total). Dans le même temps, Richard Anisua et Joe Luwi provoquaient les dernières scènes de joies des Îles Salomon.

Au coup de sifflet final, le sélectionneur lusitanien Zé Miguel ne pouvait être que ravi du comportement de son équipe.

''Mes joueurs sont entrés dans cette rencontre avec beaucoup de sérieux, de concentration et de respect pour nos adversaires. C'est cette attitude qui a fait la différence aujourd'hui. Cela nous a vite rendu le match facile.''

Arbitres : Alberto Moreira (BRA), Zondo Thabani (RSA), Sofien Benchabane (FRA)

Explorer le sujet