Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

21 novembre - 1 décembre

Paraguay 2019 - Tahiti

Tahiti veut franchir l'ultime étape

Tahiti players perform the haka prior to the final of the OFC Beach Soccer tournament. 
© OFC
  • Tahiti a disputé les deux dernières finales de Coupe du Monde de Beach Soccer
  • Tahiti a connu une importante progression au cours des dix dernières années
  • Les Tiki Toa affronteront l’Italie, le Mexique et l’Uruguay

En 2015 et en 2017, Tahiti a atteint la finale de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA. Dans quelques jours, Paraguay 2019 offrira une nouvelle chance aux Tiki Toa de franchir le pas.

Il s’agirait là d’un exploit pour une nation insulaire d’à peine 190 000 habitants, si l’on fait abstraction de la Polynésie française. Tous les internationaux actuels viennent de l’île de Tahiti proprement dite. La montée en puissance tahitienne est d’autant plus remarquable que sa première qualification remonte seulement à Ravenne 2011. Les Tiki Toa ("Dieux Guerriers") n’avaient jamais disputé un match officiel avant d’organiser le premier Championnat de l’OFC, en 2006.

Cette compétition s’est déroulée sur le terrain de Moorea. Celui-ci était tellement rustique (voir l’image ci-dessous) que les vagues venaient lécher les filets à marée haute. Cette carte postale du football dans le Pacifique en dit long sur le chemin parcouru par le beach soccer dans la région.

Temae Beach, Moorea, French Polynesia - Site of the 2006 and 2009 OFC Beach Soccer Championships
© Getty Images

L’ascension de Tahiti en Coupe du Monde de Beach Soccer

  • 2005 - absent
  • 2005-07 - non-qualifié
  • 2008 - absent
  • 2009 - non-qualifié
  • 2011 - phase de groupes
  • 2013 - quatrième
  • 2015 - finaliste
  • 2017 - finaliste

Préparation minimale

Tahiti a accueilli la Coupe du Monde de Beach Soccer en 2013. Il s’agit d’ailleurs du seul tournoi FIFA organisé dans le Pacifique par un autre pays que la Nouvelle-Zélande. Après avoir débuté en 2011 par une victoire en phases de groupes, les Tiki Toa ont franchi un palier il y a six ans, en accédant aux demi-finales.

Après deux finales perdues, les insulaires sont-ils en mesure de franchir l’ultime étape en 2019 ? Ancien international devenu sélectionneur, Naea Bennett y croit, même s’il reconnaît que le niveau ne cesse de se renforcer. "Nous sommes heureux d’avoir disputé ces deux finales", lance-t-il à FIFA.com. "Maintenant, l’objectif est évidemment de remporter la Coupe du Monde. Nous savons que ce sera très difficile car la compétition est de plus en plus rude. Nous avons joué cinq ou six matches depuis la dernière édition. Comparé à d’autres équipes, ce n’est vraiment pas grand-chose. Dans un premier temps, il va falloir accéder à la seconde phase de la compétition."

Les propos de Bennet font écho à ceux de Raimana Li Fung Kuee, lauréat du Ballon de Bronze adidas de Tahiti 2013 : "Il ne faut pas tenir compte de nos précédents résultats en Coupe du Monde car le niveau a énormément progressé depuis", estime celui dont l’exploit en 2013 a été réédité deux ans plus tard par Heimanu Taiarui, vainqueur du Ballon d’Or adidas. De son côté, Jonathan Torohia s’était adjugé le titre de meilleur gardien du tournoi. Les trois hommes seront présents au Paraguay, en compagnie de plusieurs vétérans de l’édition 2013.

Modestes et ambitieux

À plus d’un titre, Tahiti 2013 restera comme un tournant. Depuis, les grands noms du beach soccer tahitien sont devenus des stars dans leur pays. "Nous avons une place à part dans le sport polynésien. À Papeete, la capitale, tout le monde nous connaît. Nous avons notre petite notoriété", confirme Bennett dans un sourire. "Notre succès est une bonne chose, pour l’équipe comme pour la population."

Tahiti s’est depuis dotée de deux championnats de beach soccer, ainsi que d'une compétition féminine. En outre, six terrains ont été installés un peu partout sur l’île. Selon Bennett, quelques supporters devraient faire le déplacement pour encourager l’équipe au Paraguay. "Nous avons beaucoup progressé depuis 2013. Beaucoup de gens s’intéressent au beach soccer et nous soutiennent", assure-t-il. "Nous sommes conscients d’avoir réalisé quelque chose d’exceptionnel. Nous savons aussi que nos compatriotes espèrent nous voir gagner la Coupe du Monde. C’est la raison pour laquelle nous nous préparons très sérieusement. Nous aborderons ce tournoi en toute modestie, mais nous allons jouer pour gagner."

Explorer le sujet

Articles recommandés

OFC Beach Soccer Seminar

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2013

L'Océanie veut conquérir les plages

30 sept. 2013

Tahiti players celebrate after winning the 2019 OFC Beach Soccer tournament

Paraguay 2019

Tahiti reste en classe mondiale

23 juin 2019

'Tu'e Popo', chanson officielle de Tahiti 2013

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2013

'Tu'e Popo', chanson officielle de Tahiti 2013

22 août 2013