Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019

21 novembre - 1 décembre

Paraguay 2019

Un champion, sept prétendants

Players walk out of the tunnel prior
© Getty Images
  • Coup d'envoi des quarts de finale de Paraguay 2019
  • Le Brésil toujours favori
  • Quatre chocs alléchants analysés par FIFA.com

Aperçu de la journée

La Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019 entre dans la phase à élimination directe. La moitié des équipes a fait ses valises, et les huit restantes abordent des quarts de finale qui s'annoncent électriques.

Le Brésil reste la formation à battre. Le champion en titre a réalisé un sans-faute au premier tour, signe que les hommes de Gilberto Sousa n'ont pas l'intention de lever le pied.

Quarts de finale

Brésil - Russie (16h15 heure locale)

Sénégal - Portugal (17h50 heure locale)

Italie - Suisse (19h25 heure locale)

Japon - Uruguay (21h00 heure locale)

Head coach Gilberto Sousa of Brazil helps team captain Bruno Xavier to put on the captains arm badge 
© Getty Images

Brésil - Russie

Les quarts de finale débutent par le seul match mettant aux prises deux anciens champions du monde. Le Brésil a survolé la phase de groupes, qu'il a bouclée en beauté avec une victoire par dix buts d'écart contre le Nigeria. En revanche, la Russie a souffert jusqu'au bout pour se défaire d'une vaillante équipe biélorusse 5-3 et s'inviter au deuxième tour. Reste à savoir si les troupes de Mikhail Likhachev pourront récupérer suffisamment de forces mentales et physiques pour tenir tête au Brésil.

Portugal gather for a team huddle
© Getty Images

Sénégal - Portugal

Après une première défaite aux mains de la Russie (7-8), le Sénégal est revenu en force contre le Bélarus (7-2) et les EAU (3-1). Il sera intéressant de voir si Mamour Diagne, auteur de six buts dans le tournoi, parviendra à tromper l'expérimenté gardien portugais Andrade, qui sort d'un superbe match face à Oman. Une bonne partie du jeu lusitanien s'appuie sur l'habileté et la mobilité des jumeaux Be et Leo Martins. La défense sénégalaise, dirigée par l'imposant portier Al Seyni Ndiaye, devra donc être au taquet.

Gabriele Gori, Emmanuele Zurlo and Dario Ramacciotti of Italy sing their national 
© Getty Images

Italie - Suisse

Le seul duel 100 % européen s'annonce serré. L'Italie part avec les faveurs des pronostics, d'autant que l'attaquant Gabriele Gori affiche une forme éblouissante dont témoigne sa moyenne de plus de quatre buts par sortie. Côté suisse, la sélection chevronnée emmenée par Mo Jaeggy devra mettre le bleu de chauffe. L'entraîneur Angelo Schirinzi comptera sur la verve offensive de Noel Ott, Dejan Stankovic et Philipp Borer. Les deux équipes se sont affrontées en mai 2019 lors du match pour la troisième place des qualifications pour les Jeux mondiaux de plage, que l'Italie a remporté 6-4. Leurs retrouvailles promettent d'être tout aussi disputées sur le sable d'Asunción.

Japon - Uruguay

Considérés comme des outsiders, le Japon et l'Uruguay donneront tout pour accéder au dernier carré. Les deux équipes présentent une défense solide et un collectif soudé. A priori, il ne faut donc pas s'attendre à un festival offensif. Les Blue Samouraïs sont les seuls, avec le Brésil, à avoir fait le plein de points en phase de groupes. Quant aux Charrúas, ils disputent leur première Coupe du Monde en dix ans. Cela étant, quand ils sont là, ils vont loin, comme l'a observé le capitaine Gaston Laduche : "C'est génial d'être en quart, mais l'Uruguay a toujours franchi le cap de la phase de groupes par le passé. Nous ne pouvons donc pas nous en contenter."

📲 Suivez la #BeachSoccerWC

Facebook | Twitter | Instagram

Explorer le sujet

Articles recommandés

Boris Nikonorov of Russia celebrates the victory

Paraguay 2019 - Russie

Nikonorov, de l’usine à la plage

27 nov. 2019

Takuya Akaguma of Japan celebrates the victory

FIFA Beach Soccer World Cup

Akaguma, cœur et poumon du Japon de Ruy Ramos

26 nov. 2019