Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Rio de Janeiro 06

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Rio de Janeiro 06

2 novembre - 12 novembre

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2006

L'Uruguay bat l'Argentine et accède aux demi-finales (2:1)

A l'issue d'une rencontre extrêmement fermée, disputée et plutôt pauvre en occasions de but, l'Uruguay a pris le meilleur sur l'Argentine (2:1). La Celeste refait donc le coup des éliminatoires sud-américaines, où elle avait déjà battu son voisin du Río de la Plata. Elle accède ainsi au dernier carré de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA. En demi-finale, les Charrúas seront opposés à l'équipe de France.

Le but victorieux est arrivé dans les ultimes instants du match, sur un coup-franc légèrement piqué de Miguel. Le ballon est venu rebondir devant Marcelo Salgueiro, qui n'a rien pu faire devant la trajectoire étrange du tir. Auparavant, Santiago López Hilaire avait ouvert le score pour l'Argentine, tandis que Ricar, déjà sur coup-franc, avait remis les deux équipes à égalité.

Tout s'est donc joué dans une troisième période placée sous le signe de la nervosité. Jusque-là, le Clásico rioplatense avait été dans la plus pure tradition des derbies bleu ciel, qui sont avant tout des affaires tactiques. C'est exactement ce à quoi on a assisté cet après-midi. Les deux sélections se connaissant sur le bout des doigts, elles ont pu réduire les marges d'erreur au minimum.

Dans le premier tiers-temps, c'est l'Uruguay qui tente le plus, en particulier par des frappes lointaines de Pampero. Les hommes de Francisco Petrasso répondent de la même manière et bénéficient de l'entrée de Federico López Hilaire, toujours très vif. Cependant, Salgueiro et Leandro se montrent intraitables.

Il faut attendre le dernier tiers-temps pour voir les débats s'animer. Entré depuis peu, Santiago López Hilaire récupère un ballon perdu près de la ligne et parvient enfin à faire trembler les filets. Mais sur un coup-franc situé à quelques mètres seulement des cages de Salgueiro, Ricar égalise pour l'Uruguay. On semble se diriger tout droit vers la prolongation, lorsque Miguel, sur coup-franc, arrive à déposer la balle juste devant le gardien argentin. Le rebond sur le sable est fatal au portier gaucho, et propulse les joueurs de Venancio Ramos en demi-finale. Malheureusement, les nerfs à vif, ainsi que la tension due au dénouement de la partie, provoquent à la fin des incidents entre les deux équipes.

En demi-finale, les Uruguayens rencontreront la France. Plus tôt dans la journée, les champions du monde en titre avaient écarté le Japon, sans être réellement inquiétés.

Arbitres : Joao Duarte (BRA), Vincenzo Cascone (ITA), Fabio Polito (ITA)

Explorer le sujet