La Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Tahiti 2013 a abouti à la deuxième consécration consécutive de la Russie. Sur le plan individuel, le Brésilien Bruno Xavier a été le seul joueur de cette édition à recevoir deux distinctions.

FIFA.com revient sur toutes les récompenses individuelles attribuées à l'issue du tournoi.

Ballon d'Or adidas et Soulier d'Argent adidas : Bruno Xavier (Brésil)
L'ailier brésilien de 29 ans a longtemps patienté avant de faire ses débuts dans un Mondial. Pour sa première participation à l'épreuve, il a été couronné meilleur joueur de la compétition et deuxième meilleur réalisateur, avec 10 buts marqués. Il a été l'un des grands artisans de la troisième place de la Seleção à Tahiti.

Ballon d'Argent adidas : Ozu Moreira (Japon)
Pour sa première participation à une Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, le défenseur japonais d'origine brésilienne a été l'un des rouages essentiels d'une sélection nipponne qui a largement mérité sa place en quarts de finale. En défense comme en attaque, le capitaine japonais de 27 ans a impressionné par sa classe, son élégance et son efficacité. Il a fait trembler les filets adverses à quatre reprises sur le sable tahitien.

Ballon de Bronze adidas : Raimana Li Fung Kuee (Tahiti)
L'ailier de 28 ans a fait sensation à la Coupe du Monde de Beach Soccer grâce à son style à la fois audacieux et athlétique, au sein d'un secteur offensif tahitien efficace et virtuose. Li Fung Kuee a inscrit six buts pour le pays hôte, un de moins que le troisième meilleur buteur du tournoi. On entendra vraisemblablement vite reparler de ce prodige du football sur sable.

Soulier d'Or adidas : Dmitrii Shishin (Russie)
L'ailier russe de 27 ans a réussi l'exploit de marquer à chaque match à Tahiti 2013, avec au final un total de 11 réalisations, dont trois sur coup franc. Il a incontestablement été l'un des grands architectes du deuxième sacre russe consécutif dans l'épreuve. Pour sa cinquième participation à la compétition, il obtient la consécration suprême pour un buteur.

Soulier de Bronze adidas : Agustín Ruiz (Salvador)
Agustín Ruiz a une nouvelle fois placé le Salvador sur le podium des meilleurs buteurs, deux ans après son compatriote Frank Velásquez, qui avait terminé troisième meilleur réalisateur à Ravenne 2011. Le capitaine salvadorien a réalisé l'exploit de faire trembler les filets à cinq reprises contre les Iles Salomon. Cinq autres joueurs seulement dans l'histoire du tournoi ont réussi pareille prouesse. Il est ainsi devenu le meilleur buteur de la CONCACAF dans l'histoire de la Coupe du Monde de Beach Soccer.

Gant d'Or adidas : Dona (Espagne)
Le gardien espagnol a été l'un des piliers de la magnifique campagne de son équipe à Tahiti 2013. Grâce à plusieurs arrêts exceptionnels, notamment en quart de finale contre le Salvador et en demi-finale contre le Brésil, le gardien de 31 ans a confirmé lors de son quatrième Mondial qu'il était bien l'un des leaders de la Roja.

Prix du Fair-play : Russie
Cette récompense est la cerise sur le gâteau pour la Russie, exemplaire dans tous les sens du terme.