Pays-Bas

C'était hier…
Les Pays-Bas feront leur première apparition en Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA en 2013, à Tahiti. En progrès constants depuis plusieurs années, les Oranje ont validé leur billet pour le grand rendez-vous mondial en compagnie de trois habitués de la compétition : la Russie, l'Ukraine et l'Espagne.

Aujourd'hui
Les Néerlandais n'ont pas ménagé leurs efforts pour forcer les portes de la phase finale. À défaut de s'appuyer sur un passé prestigieux, les Oranje ont fait preuve de détermination pour se tirer d'un groupe relevé, où figuraient également la Russie, le Belarus et la France. Les Pays-Bas ont débuté leur parcours par une victoire aux tirs au but devant la France, championne du monde en 2005. Ils ont ensuite concédé une courte défaite (2:1) à la Russie, avant d'arracher leur qualification pour Tahiti 2013 au terme d'une rencontre extrêmement tendue face au Belarus.

Et demain ?
Cette qualification vient récompenser les investissements réalisés par les autorités néerlandaises dans le beach soccer. On recense désormais près de 10 000 licenciés aux Pays-Bas, ce qui profite évidemment à l'équipe nationale. Depuis la qualification en juillet 2011, le sélectionneur Niels Kokmeijer a imposé à ses joueurs une préparation très rigoureuse. "Nous avons réalisé des progrès importants ces dernières années", estime le technicien. Fidèle à la tradition néerlandaise, cette équipe brille surtout par sa qualité technique. Toutefois, les Oranje ont aussi su faire preuve de flexibilité, en adaptant leur stratégie en fonction de l'adversaire.