Salvador

C’était hier...
Les origines de cette prometteuse équipe centraméricaine remontent à un groupe de pêcheurs locaux, tombés amoureux du ballon rond. Depuis, les Salvadoriens ont parcouru un long chemin. Les Cuscatlecos ont d’abord engrangé une précieuse expérience lors des Coupes du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Marseille 2008 et Dubaï 2009, avant d'exploser véritablement en 2011 à Ravenne. Après avoir sidéré les grandes nations en atteignant les demi-finales, le Salvador a décroché une incroyable quatrième place. 

Aujourd’hui
Emmenés par le phénoménal Frank Velasquez, élu Ballon de Bronze et Soulier de Bronze adidas de l’édition 2011, les Salvadoriens ne partaient pas favoris face au Mexique dans le tournoi qualificatif de la zone CONCACAF. Ce statut d'outsider ne les a pas empêchés de prendre le meilleur sur les Tricolores à l'issue d’une demi-finale mémorable. En finale, ils se sont inclinés d’un petit but à l’issue de la prolongation, face aux États-Unis en pleine renaissance. Malgré cette défaite, les Centraméricains semblent armés pour aller loin dans le tournoi tahitien.

Et demain ?
Le Salvador compte beaucoup sur le formidable Velasquez lors du rendez-vous mondial mais l’attaquant n’est pas l’unique atout de l’équipe, loin de là. Le robuste Agustin Ruiz affiche une présence impressionnante en milieu de terrain. Sa brillante performance aux Bahamas lui a d’ailleurs valu d’être élu meilleur joueur du tournoi qualificatif de la zone CONCACAF.