Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

11 décembre - 21 décembre

FLA
CR Flamengo FLA

Everton Ribeiro and Diego of Flamengo celebrate with the Copa Libertadores trophy
© Getty Images

En route pour Qatar 2019

Flamengo est devenu champion d'Amérique du Sud grâce à un retournement de situation épique sous la forme d'un doublé de l'attaquant vedette Gabriel Barbosa Gabigol aux 89ème et 92ème minutes de la finale de la Copa Libertadores contre River Plate disputée à Lima, au Pérou.

Flamengo a débuté timidement dans le tournoi. Certes, la formation brésilienne a terminé première du Groupe D, mais seulement à la différence de buts après avoir terminé à égalité avec la LDU Quito et Peñarol. Ensuite, elle est montée en puissance, dominant successivement Emelec, l'Internacional de Porto Alegre et Grêmio, qu'elle a battu 5-0 en demi-finale retour en pratiquant un football largement meilleur que celui qu'elle proposait en début de compétition.

L'entraîneur

Le Portugais Jorge Jesús est arrivé sur le banc de Fla en juin et a révolutionné l'équipe. Intense aussi bien dans les entraînements qu'en match, le stratège exige la même passion que celle que l'on peut voir à l'œuvre lorsque son équipe déploie son jeu résolument offensif.

À savoir

Bloc défensif avancé et pression haute sont la base du jeu flamenguiste. L'équipe évolue le plus souvent en 4-1-3-2 lorsqu'elle a la possession et n'éprouve aucun problème à passer à un 4-2-2-2 quand elle perd le ballon. Le système mis en place par Jorge Jesús repose également sur des permutations fréquentes entre les joueurs pour créer la confusion chez l'adversaire et ouvrir des espaces ou créer la supériorité numérique en attaque.

La stat

9 - Neuf buts en 12 matches pour Gabigol dans la Copa Libertadores 2019, dont un doublé décisif en finale. Le meilleur buteur de la compétition arrive au Qatar en pleine forme et avec le costume de héros. Il espère mener les siens vers un nouveau titre.

Explorer le sujet