Dominateurs de bout en bout de cette demi-finale, les Rossoneri ont tout de même mis du temps à s'imposer ce jeudi 13 décembre à l'International Stadium de Yokohama. Poussés jusque dans leurs derniers retranchements par une formation japonaise attentiste, les Italiens ont malgré tout fini par faire parler leur formidable maitrise technique.

Les premières minutes suffisaient à confirmer que l'AC Milan n'était pas en terrain conquis. Sous la pression des chants des supporters nippons et face à la discipline des joueurs d'Urawa, les hommes de Carlo Ancelotti peinaient à imposer leur jeu.

Les Milanais ne se montraient alors dangereux que sur les coups de pied arrêtés d'Andrea Pirlo. Il fallait attendre la 24ème minute pour voir la première action construite des champions d'Europe aboutir sur un tir de Clarence Seedorf, bien capté par Ryota Tsuzuki. Le premier acte accouchait donc d'une domination stérile des favoris.

Mais les minutes passant et la fatigue rendant les jambes un peu plus lourdes, les Red Diamonds finissaient par céder. Après des occasions de Seedorf (57'), Alberto Gilardino (58') et une chevauchée mal payée de Kaká (67'), la star brésilienne débordait à nouveau sur la gauche pour cette fois centrer en retrait et trouver Seedorf plein axe (0:1, 68'). La messe était dite.

Les Italiens retrouveront donc ce stade dimanche pour la grande finale de Japon 2007 face aux Argentins de Boca Juniors.