Il a fallu attendre la fatidique séance des tirs au but pour voir les Urawa Red Diamonds monter sur le podium de Japon 2007 devant l'Etoile Sportive du Sahel, ce dimanche 16 décembre à l'International Stadium de Yokohama. Une déception pour les Tunisiens qui ont pourtant encore livré une bien belle rencontre.

Certainement fatigués après deux matches en une semaine, les 22 acteurs démarraient la partie sur un rythme assez lent. Mais sur la première offensive de l'ESS, Amine Chermiti obtenait un penalty. Sabeur Frej ne se faisait pas prier et mettait les champions d'Afrique sur les meilleurs rails (1:0, 5').

Un peu trop tôt pour une équipe habituée à jouer le contre. Devant la domination nippone, les Etoilés finissaient donc par rompre à la 35ème minute. Centre du très en vue Takahito Soma et tête de l'athlétique Washington : le match était relancé (1:1, 35').

Le score aurait encore pu basculer en fin de première période avec une barre pour Urawa (40') et un poteau pour l'Etoile (43').

A l'image de sa demi-finale face à Boca Juniors, l'ESS se montrait plus entreprenante à l'entame du second acte. Ainsi, il était logique que Chermiti ramène les siens dans la partie (2:2, 75') après un deuxième but de Washington contre le cours du jeu (1:2, 70').

Malgré la pression tunisienne, les Reds finissaient tout de même par tenir le score jusqu'à la fin du match. Entré uniquement pour la séance de tirs au but, le portier remplaçant de l'Etoile, Ahmed Thabet, ne pouvait pas aider ses coéquipiers. Mohamed Ali Nafkha et Mejdi Traoui manquant leurs tentatives, pas les joueurs d'Urawa...