Adelaïde a remporté la cinquième place de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2008 en battant Al Ahly, trop timide, le 18 décembre à Yokohama.  

Pas de round d'observation à Yokohama entre Adelaïde United et Al Ahly. Les Australiens, sans leur capitaine Travis Dodd blessé, démarrent complètement décomplexés. Le Brésilien Cristiano se promène dans les 40 mètres égyptiens à gauche, avance et décoche de 22 mètres une frappe flottante splendide qu'Amir Abdelhadmid ne peut stopper (0:1, 7').

Al Ahly n'est pas encore sorti de sa léthargie. Sasa Ognenovski envoie une belle tête croisée mais cette fois, Abdelhamid se fend d'une belle horizontale (10'). Puis un magnifique mouvement collectif entre Diego, Robert Younis et Cristiano finit par un tir de ce dernier des 16 mètres, un poil trop croisé (14').

Comme un dimanche
Si les Cairotes ne veulent pas boire le calice jusqu'à la lie, ils ont intérêt à se réveiller. Ce qu'ils font, mais comme un dimanche matin : lentement. Les tentatives de Flavio (36' et 41') sont hors cadre, comme le coup franc brossé de Mohamed Aboutrika (45'+1).

Au retour des vestiaires, on s'attend à une poussée plus énergique des Champions d'Afrique. Elle n'arrivera que bien trop tard. La percée de Mohamed Barakat achevée par un tir puissant à bout portant est magistralement détournée par Eugene Galekovic (82'). Mais ce sera tout. Avec ce succès, les Australiens terminent cinquièmes tandis que les Egyptiens, sixièmes, n'ont pas réussi la même performance qu'en 2006 (troisième).