Mahdi Redha, entraîneur d'Al Ahli
Nous sommes très déçus. J'ai essayé de préparer les joueurs de mon mieux, mais nous n'avons pas évolué à notre niveau. Nous n'avons pas été bons dans la circulation du ballon ni dans la possession. Cela dit, si nous avions converti cette occasion en fin de première période par Salem Khamis, je pense que le scénario du match aurait été différent. Nous devons tirer les leçons des erreurs commises aujourd'hui, et tourner la page.

Paul Posa, entraîneur d'Auckland City
Les garçons sont très heureux, je peux vous le dire. Nous n'étions pas favoris, mais c'était notre jour. Nous connaissions leur système de jeu et avions prévu un plan pour les contrer. Ça a marché. Nous savions que nous aurions au moins quelques occasions. Ensuite, c'est à quitte ou double. À ce niveau, vous devez concrétiser. C'est ce que nous avons fait. Atlante est une très bonne équipe, la meilleure de la compétition après Barcelone et Estudiantes. Forcément, ce sera très dur. J'espère que nous pourrons leur poser des problèmes.