Sergio Farias, entraîneur des Pohang Steelers
Je suis fier de mes joueurs. Nous avons montré que nous pouvions rivaliser avec les champions d'Amérique du Sud. Nous n'avons pas eu de chance. Sans les trois exclusions de notre côté, l'histoire aurait certainement été différente.

Alejandro Sabella, entraîneur d'Estudiantes
Nous sommes très heureux d'être en finale. Si nous rencontrons Barcelone, soit ! Nous serons prêts. Bravo à Pohang, qui a fait un très bon match. Les 20 dernières minutes de la première mi-temps ont été très équilibrées, mais notre deuxième but nous a donné un avantage psychologique. Après, Pohang a commencé à montrer de la nervosité. Nous n'avons pas joué notre meilleur match aujourd'hui, mais je pense que nous méritons la victoire. Nous ferons mieux en finale.