Nelsinho, entraîneur de Kashiwa Reysol
Selon moi, Kashiwa est la seule équipe à avoir essayé au cours des 90 minutes. Si vous regardez les tirs au but ou la possession du ballon, je suis sûr que nous sommes largement devant Al-Sadd. Mais une fois de plus, nous n'avons pas su exploiter nos opportunités. Ça a été la même chose en demi-finale contre Santos. Nous devons en tirer les enseignements. Dans les matches de haut niveau comme aujourd'hui, vous n'avez pas le droit de rater vos occasions. La bonne nouvelle en revanche, c'est que le statut du club a changé au cours de ce tournoi. Nous avons franchi un niveau et pouvons être fiers de ce que nous avons accompli, car nous n'avons jamais démérité.

Jorge Fossati, entraîneur d'Al-Sadd Club
Aujourd'hui, nous avons rempli notre mission. Si vous avez vu les demi-finales, vous aurez remarqué que nous avons mieux défendu face à Kashiwa que ne l'a fait Santos. Certains ne jurent que par le football offensif. Ma philosophie est différente. Le football a deux visages, l'un offensif, l'autre défensif. Les deux aspects sont aussi importants. Pour ce qui est de protéger son but, je pense que nous l'avons fait à merveille aujourd'hui. Les joueurs ont bien travaillé. Je suis fier de leur prestation. C'est un grand jour pour le Qatar.