Le Stade Toyota est le théâtre du premier quart de finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2012 entre le Club de Futbol Monterrey et Ulsan Hyundai  FC ce dimanche 9 décembre, avec pour enjeu une demi-finale face à Chelsea.

Les bonnes intentions sont asiatiques, mais la supériorité physique des hommes de Kim Ho Gon est vite mise à mal par le sens tactique et technique mexicain. Après neuf minutes à peine, César Delgado trouve Aldo De Nigris dont le centre arrive dans les pieds de Jesús Corona. L’ailier de 19 ans voit un boulevard devant lui dans la surface et y plonge pour y ouvrir le score (9’, 0:1).

Au retour des vestiaires, les Rayados conservent la possession du ballon. Jonathan Orozco n’a pas encore eu l’occasion de tester ses gants, il peut tout au plus les chauffer en cueillant plusieurs longs ballons sans danger. De l’autre côté, les quelques accélérations de ses coéquipiers aux abords de la surface d’Ulsan font mal. Monterrey a envie de se mettre à l’abri au plus vite, son maître à jouer argentin s’en charge.

Festival Delgado
L'ancien Lyonnais trouve d'abord Corona qui remet d’une talonnade le ballon à De Nigris, lequel sert ensuite sur un plateau son coéquipier (77’, 0:2). Delgado enfonce le clou quelques minutes plus tard d’une frappe dans le coin droit, après un numéro de soliste dans la surface (84’, 0:3).

Le joueur asiatique de l’année, Lee Keunho, attend les derniers instants de la rencontre pour sauver l’honneur. Son tir n’est pas puissant mais suffisamment travaillé pour tromper Orozco (88', 1:3). Il ne change rien au verdict, les Mexicains ont dompté les Tigres.

Ulsan aura l’occasion de se réconcilier avec le Stade Toyota dans le match pour la cinquième place face au perdant du duel entre Sanfrecce Hiroshima et Al Ahly. Les Aztèques ont passé l’obstacle sud-coréen, avec la satisfaction d’avoir fait mieux que l’an passé. La route vers la finale passera désormais par Chelsea.