Et si le Moghreb Tétouan suivait les traces du Raja de Casablanca, vice-champion en 2013, lors de la nouvelle édition de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA ? La première étape passe par un barrage contre Auckland City pour une place en quart de finale.

Les Océaniens n'ont plus joué depuis cinq mois et leur triomphe continental. Cela se voit à peine. Tim Payne allume la première mèche du pied gauche au grand dam des supporteurs locaux. Leurs favoris tentent alors l'option longs ballons pour surprendre le bloc néo-zélandais. Sans succès pour Mouhssine Iajour, trop esseulé devant. Emiliano Tadé sonne la dernière charge avant la pause, mais la précision n'est pas au rendez-vous.

Les deux équipes restent sur leurs positions et les spectateurs sur leur faim après les citrons. Pas grand-chose à leur proposer. Tout juste une frappe à distance de Ryan De Vries qui touche le filet latéral, avant une réponse marocaine de Zaid Krouch au-dessus de la barre.

Les prolongations n'inspirent pas plus les 22 acteurs. La fin de l'histoire s'écrit aux tirs au but et sans "happy end" pour les locaux. Auckland disputera à l'ES Sétif samedi 13 décembre le droit de décrocher un sésame pour le dernier carré.