Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

12 décembre - 22 décembre

EAU 2018

Abou Dabi à nouveau en pleine lumière

© Getty Images
  • Le Real Madrid et Al Ain ont rendez-vous avec l’histoire
  • Abou Dabi vivra samedi sa quatrième finale
  • Retour sur les trois éditions précédemment organisées aux EAU

Du suspense, de l’action, des émotions et des buts : les finales de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA disputées aux Émirats Arabes Unis ont jusqu’à présent tenu toutes leurs promesses. Le stade Zayed Sports City d’Abou Dabi a servi de cadre à trois affiches de rêve par le passé ; à chaque fois, un vainqueur différent a été couronné.

La quatrième édition émirienne mettra aux prises le Real Madrid, tenant du titre, et Al Ain, le représentant du pays hôte. À l’approche de ce choc décisif, nous avons souhaité revenir sur les précédentes finales disputées à Abou Dabi, de la victoire à l’arraché du FC Barcelone sur Estudiantes au second sacre consécutif des Merengue, aux dépens de Gremio.

Estudiantes 1-2 FC Barcelone (a.p.)

19 décembre 2009

Curieusement, le FC Barcelone n’a jamais remporté de titre mondial avant E.A.U. 2009. Emmené par Juan Sebastian Veron, Estudiantes ne fait pas mystère de son ambition de devenir le premier lauréat argentin de la Coupe du Monde des Clubs. De son côté, le Barça de Pep Guardiola éblouit les spectateurs du monde entier depuis de longs mois, grâce à ses performances scintillantes. Malgré son armada de stars, le club catalan concède l’ouverture du score à la 37ème minute, sur une tête de Mauro Boselli.

Les tenants de la Copa Libertadores se voient déjà soulever le trophée sur la pelouse du stade Zayed Sports City d’Abou Dabi, quand Pedro arrache la prolongation en marquant à la dernière minute de jeu. Les Espagnols maintiennent la pression sur leurs adversaires et finissent par prendre un avantage décisif. Le nom du buteur ? Lionel Messi, futur lauréat du Ballon d’Or adidas. Ce jour-là, le FC Barcelone remporte son sixième titre de l'année 2009. "Nous savions que les Argentins allaient nous donner du fil à retordre", dira Guardiola à l’issue de la partie.

© Getty Images

TP Mazembe 0-3 Internazionale

18 décembre 2010

Un an après le sacre de Barcelone devant Estudiantes, la finale d’E.A.U. 2010 marque un tournant important dans l’histoire de la compétition. Vainqueur de l’Internacional en demi-finale, le TP Mazembe retrouve l’Internazionale dans le match décisif. Pour la première fois, une équipe hors Europe ou Amérique du Sud dispute la finale du tournoi. Battu à deux reprises l’année précédente, le représentant de la RD Congo prend sa revanche sur le sort et prouve ce qu’il vaut vraiment.

Le beau parcours des Africains connaît toutefois une fin abrupte. L’Inter de s’imposer sans trembler, sur des buts signés Goran Pandev, Samuel Eto'o et Jonathan Biabiany. Les Nerazzurri décrochent au passage leur troisième titre mondial, après les deux Coupes Intercontinentales remportées au milieu des années 60. "C’est la conclusion parfaite d’une magnifique saison pour nous. Ce trophée vient récompenser les efforts que nous avons fournis tout au long de l’année", constate Lucio à l’issue de la partie. "Ce titre représente beaucoup de choses à nos yeux."

© Getty Images

Real Madrid 1-0 Gremio

16 décembre 2017

Le Real Madrid remporte sa deuxième Coupe du Monde des Clubs consécutive en s’imposant sur la plus petite des marges devant Gremio, en finale d’E.A.U. 2017. L’année précédente, les Madrilènes ont triomphé au Japon. Les Merengue sont donc les premiers à défendre avec succès leur titre mondial.

Cristiano Ronaldo débloque la situation en seconde période, sur l'un de ces coups francs dont il a le secret. Il signe au passage son septième but sur coup franc dans cette compétition, ce qui constitue un record. Il n’en fallait pas davantage pour mettre un terme aux ambitions des Brésiliens dans ce match.

"On ne se lasse jamais de gagner", note Sergio Ramos dans les couloirs du stade Zayed Sports City. "C’était une année historique, extraordinaire. Il a fallu beaucoup de travail pour en arriver là."

© Getty Images

Explorer le sujet

Articles recommandés

EAU 2018 - Real Madrid

Retour puissance trois pour Bale

19 déc. 2018