Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

11 décembre - 21 décembre

Qatar 2019 - Al Hilal

Albulayhi, une frayeur et un grand bonheur

Al Bulayhi and al Shahrani of Al Hilal celebrate their voctory against ES Tunis
© Getty Images
  • Al Hilal bat l’Espérance Sportive de Tunis 1-0 et se qualifie pour les demi-finales
  • Le vainqueur de la Ligue des champions de l’AFC affrontera Flamengo au prochain tour
  • Albulayhi revient sur le match contre l’ES Tunis et évoque le match à venir face aux Brésiliens

Al Hilal a validé son billet pour les demi-finales de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™ aux dépens de l’Espérance Sportive de Tunis grâce au but de Bafétimbi Gomis. Le triomphe des Saoudiens s’explique également par la performance de leur défense, qui a réussi à museler Anice Badri et Ibrahim Ouattara tout au long de la partie, même si une déviation malheureuse de Yasser Alshahrani aurait pu leur coûter cher sans un sauvetage du gardien Abdullah Almuaiouf.

"C’est une erreur de notre part. Ce sont des choses qui arrivent mais, heureusement, Almuaiouf était attentif et il a pu éviter le pire", admet au micro de FIFA.com le défenseur Ali Albulayhi, qui prend les choses du bon côté. "Je pense même que ça nous a fait du bien. Suite à cet incident, nous avons continué à attaquer, jusqu’à ce que Gomis trouve la faille."

Si Al Hilal a toujours cherché à faire le jeu, il a aussi su se montrer patient en attendant qu’une occasion se présente. "Nous avons aligné pratiquement la même équipe qu’en finale de la Ligue des champions mais, cette fois, nous avons manqué de réussite dans le dernier geste", regrette-t-il." Ce match était loin d’être facile, mais nous avons tout de même réussi à l’emporter. Nous allons maintenant pouvoir nous concentrer sur les prochaines échéances."

Un rendez-vous décisif

Les prochaines échéances justement, c'est un match contre Flamengo. "Il faut tourner la page de l’Espérance et focaliser toute notre attention sur ce nouveau défi", annonce Albulayhi, qui sait que sur le papier, la formation brésilienne s’annonce redoutable. "Flamengo est champion d’Amérique du Sud. C’est une très bonne équipe. Mais notre entraîneur, Razvan Lucescu, a plus d'un tour dans son sac. Nous respectons tous nos adversaires, mais nous allons tout faire pour gagner ce match."

Malgré son manque d’expérience dans cette compétition et un calendrier très chargé, Al Hilal a parfaitement négocié sa première sortie en Coupe du Monde des Clubs. La formation saoudienne affiche désormais de grandes ambitions. "Nous sommes certains de pouvoir atteindre la finale", assure un Albulayhi confiant mais prudent. "Nous voulons gagner le titre, mais il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. Aujourd’hui, nous avons remporté un succès important, mais il faut maintenant battre Flamengo. Ensuite, il sera temps de penser à la finale."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Bafetimbi Gomis of Al Hilal SFC celebrates with team mate Mohammed Alwakid of Al Hilal SFC after scoring

Qatar 2019

Gomis délivre Al Hilal (1-0)

14 déc. 2019

Saudi Arabia's Al Hilal celebrate after winning the AFC Champions League final 

AFC Champions League

Al Hilal touche enfin au Graal

26 nov. 2019