Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

11 décembre - 21 décembre

Qatar 2019 - Liverpool

Alexander-Arnold et Mané veulent finir en beauté

Sadio Mane and Trent Alexander Arnold
© Getty Images
  • Sadio Mané brille devant, Trent Alexander-Arnold derrière
  • Les deux coéquipiers espèrent offrir un nouveau trophée à Liverpool
  • Les Reds entrent en lice le 18 décembre

Champion d'Europe en juin, invaincu en championnat depuis plus de 11 mois, Liverpool arrivera au Qatar pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA en ronronnant comme une machine bien huilée. Sadio Mané continue de s'affirmer comme l'un des meilleurs attaquants du monde, et Trent Alexander-Arnold s'est hissé parmi les meilleurs arrières latéraux de la planète. Les deux joueurs ne sont que deux éléments d'une longue liste de joueurs qui brillent actuellement chez les Reds.

Depuis le début de la saison 2019/20, Mané et Alexander-Arnold ont été impliqués dans 26 buts, contribuant ainsi largement au statut de leader confortable de Liverpool dans le championnat d'Angleterre. FIFA.com s'est entretenu avec deux des atouts majeurs de Jürgen Klopp à quelques jours de leurs débuts dans la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.

À l'heure d'aborder la Coupe du Monde des Clubs, Liverpool pratique-t-il aujourd'hui l'un des meilleurs footballs de la planète ?

Trent Alexander-Arnold : Nous avons le sentiment d'être une équipe de classe mondiale, en tout cas c'est ce que nous nous efforçons d'être, c'est l'un de nos objectifs. Nous pratiquons un très bon football en ce moment. Nous voulons continuer à essayer de placer la barre haut en continuant à jouer comme ça.

Sadio Mané : Pour nous, le plus important est toujours de gagner le prochain match. Si nous pouvons le faire en jouant bien, c'est encore mieux, mais je préfère mal jouer et gagner que le contraire.

Quel aspect du jeu Liverpool maîtrise le mieux en ce moment ?

TAA : Je dirais l'intensité. À ce niveau, peu d'équipes arrivent à faire ce que nous faisons. L'intensité que nous mettons à chaque match, la pression que nous exerçons à plusieurs et le nombre de courses que nous effectuons au cours d'une rencontre, peu d'équipes rivalisent avec nous dans ce domaine.

SM : Oui, le pressing, avec ou sans ballon. C'est un aspect du jeu que nous travaillons beaucoup à l'entraînement et nous savons bien le faire. C'est l'une des clés de notre succès.

Affronter les meilleures équipes de la planète, est-ce un défi différent de celui que vous vivez en Ligue des champions ?

SM : Le football est toujours une question de défis. Ça va être une nouvelle expérience pour nous, qui nous servira pour le reste de la saison. Le fait de jouer contre différentes cultures et différents styles footballistiques est toujours enrichissant dans une carrière mais en même temps, nous allons là-bas pour faire tout notre possible afin de gagner chaque match. Ça ne va pas être facile, nous le savons, mais c'est toujours un défi.

TAA : Les nouveaux défis sont toujours ceux qui vous amènent à donner le meilleur de vous-mêmes si vous vous appliquez. Évidemment, nous jouons à l'échelle internationale, nous connaissons les différentes cultures footballistiques, et nous savons qu'en voyageant dans le monde, on tombe contre des équipes qui pratiquent différents types de football. Nous savons à quoi nous attendre. Nous savons très bien que ça va être un tournoi difficile, mais nous allons là-bas dans l'idée de tout faire pour soulever le trophée.

SM : Toutes les équipes présentes sont fortes, c'est une évidence, sinon elles n'auraient pas gagné la Ligue des champions sur leurs continents respectifs. L'idée de jouer contre les meilleures équipes de chaque continent est vraiment très motivante. Chaque match va être très compliqué mais c'est quelque chose à quoi nous nous attendons. Nous abordons le défi de façon positive et nous allons essayer de battre chaque adversaire.

La Coupe du Monde des Clubs est l'un des rares trophées que Liverpool n'a jamais remportés. Quelle importance cela a-t-il dans l'histoire du club ?

TAA : C'est pour nous une rare occasion de faire quelque chose que les grandes générations qui nous ont précédés n'ont pas réussi. C'est fantastique d'avoir la possibilité d'ajouter encore à l'histoire de ce club et à la longue lignée des formidables équipes de Liverpool qui se sont succédé. Ça ajoute aussi de la pression, mais nous savons que c'est une énorme opportunité pour nous.

SM : C'est grandiose aussi bien pour nous, les joueurs, que pour le club et les supporters. Ça représente beaucoup pour tout le monde et nous sommes impatients d'y être.

Manchester United, le grand rival de Liverpool, est le seul club anglais à avoir gagné la Coupe du Monde des Clubs. Cela ajoute-t-il à votre motivation ?

TAA : C'est quelque chose que nous voulons faire. Nous n'aimons pas nous comparer à Manchester United, mais s'ils ont été suffisamment forts pour gagner cette compétition, alors nous le sommes aussi. Notre état d'esprit est que nous sommes aussi bons, si ce n'est meilleurs, que n'importe quelle autre équipe. Donc pourquoi ne serions-nous pas assez forts pour gagner ce trophée ?

Est-ce important de terminer 2019 en tant que champions du monde pour couronner une merveilleuse année pour le club ?

TAA : Ce serait exceptionnel. Nous voulons gagner le plus grand nombre de trophées possibles. C'est un trophée de plus à décrocher et cela confirmerait le fait que nous avons été une grande équipe en 2019. Nous avons tellement bien joué et gagné tant de matches que ce serait bien de marquer cela par un nouveau trophée.

Explorer le sujet

Articles recommandés