Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016

8 décembre - 18 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2016

Arroyo, une entrée renversante

Hyungmin Shin of Jeonbuk Hyundai (L) and Michael Arroyo of Club America (R)
© Getty Images

Pendant plus d’une demi-heure, les vieux fantômes ont refait surface à Osaka. L’América s’était incliné dans cette même ville, un an auparavant, lors de son premier match de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, face aux Chinois de Guangzhou Evergrande.

À tel point que lorsque Kim Bokyung a ouvert la marque pour les Sud-Coréens de Jeonbuk, à la 23ème minute de jeu, un frisson glacial a parcouru les rangs mexicains. "C’est vrai qu’on l’a ressenti sur le banc", confie l’Équatorien Michael Arroyo à FIFA.com. "On s’est demandé comment on allait faire pour marquer un but à cette équipe, parce qu’elle jouait et défendait bien et qu’elle avait beaucoup de répondant sur le plan physique." Ils y sont pourtant parvenus, notamment grâce à Arroyo. Rentré en jeu après la pause, son entente avec Silvio Romero s’est révélée cruciale, permettant ainsi à l’attaquant argentin d’inscrire les deux buts à l'origine de la remontée mexicaine.

Centre d’Arroyo et tête de Romero pour l’égalisation. Corner d’Arroyo et reprise de Romero déviée dans le but par un défenseur sud-coréen. Mission accomplie. Cette complémentarité sur la pelouse n’est pas inhabituelle. "Quand je suis sur le terrain, j’essaie toujours de combiner avec lui et Oribe, donc ça fonctionne plutôt bien entre nous", explique l'attaquant de 29 ans. "Tout le monde est très content qu’il ait marqué."

Arroyo attribue toutefois le mérite de ce renversement de situation à l’équipe entière : "On avait un objectif à atteindre. On a montré un bel état d'esprit, parce que c’était la seule façon de concrétiser notre rêve d’affronter le Real Madrid. On devait absolument revenir dans le match. Et on a tous apporté notre pierre à l’édifice".

L’objectif est atteint."Grâce à Dieu, on a réussi et on va maintenant affronter le Real Madrid, le match dont nous rêvions tous", poursuit Arroyo. Pour ce rendez-vous à Yokohama, Arroyo s’est fixé un double objectif. D’abord, perpétuer son excellente entente avec Romero, afin de continuer à alimenter le compteur buts de l’América. Ensuite, échanger son maillot avec l’une de ses idoles, Cristiano Ronaldo. Parviendra-t-il à réaliser les deux ? Réponse le 15 décembre.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Japon 2016 : Jeonbuk Hyundai 1:2 Club America en vidéo

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2016

Japon 2016 : Jeonbuk Hyundai 1:2 Club America en v...

11 déc. 2016

Ricardo La Volpe, Coach of Club America

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2016

Jeonbuk Hyundai-Club América : Les déclarations

11 déc. 2016