Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2007

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2007

7 décembre - 16 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2007

Le 'Bulldog' Gattuso a faim de titre

Aussi hargneux sur un terrain que discret dans la vie de tous les jours, Gennaro Ivan Gattuso n'est pas de ceux qui aiment s'épancher avant d'avoir atteint leurs objectifs. Concentré sur la victoire finale à Japon 2007, le milieu de terrain de l'AC Milan a tout de même accepté de se poser quelques instants avec FIFA.com pour évoquer cette compétition.

"Je suis satisfait de la manière avec laquelle nous avons négocié notre entrée dans le tournoi", nous a-t-il avoué en exclusivité. "Nous savions que cette demi-finale serait très difficile. Et le moins que l'on puisse dire c'est que cela s'est confirmé. On connaissait très peu de choses sur cette équipe d'Urawa. Ce genre de matches, il faut les aborder avec beaucoup de concentration. Dans le football moderne, les matches faciles n'existent plus".

Face à une équipe nippone extrêmement regroupée, le rôle des milieux défensifs milanais s'est révélé primordial en demi-finale. Sans réelle opposition, les Andrea Pirlo, Massimo Ambrosini et Gattuso se sont essentiellement appliqués à livrer des ballons propres à Kaká, Clarence Seedorf et Alberto Gilardino.

Mais le plus dur dans ce genre de rencontres est bien souvent de rester imperméable aux contres. Et c'est dans ce domaine que Rino et ses coéquipiers se sont montrés impériaux. "Nous avons manqué tellement d'occasions de buts que nous nous sommes mis en danger nous-mêmes. C'est pourquoi il a fallu rester vigilants jusqu'au coup de sifflet final. Nous sommes heureux d'avoir fini par trouver la faille. Le but de Clarence a été un soulagement".

*Un seul titre lui manque... * Admirateur sans faille de Gianni Rivera - "Mon père, Rossonero comme moi jusqu'au bout des ongles. J'ai un immense respect pour les joueurs techniques et beaux à voir jouer" - Gattuso ne manque pas de surnoms évoquant son énorme combattivité et sa capacité à se mettre au service du collectif.

En Italie, il est Ringhio (le Bulldog). En Ecosse, où il a évolué sous les couleurs des Glasgow Rangers (97-99), on le connait comme Braveheart.

Pièce maîtresse de l'AC Milan depuis près de dix ans, le natif de Corigliano Schiavonea (en Calabre) a tout gagné, ou presque, avec le club lombard. Une Coupe d'Italie (2003), un titre de champion (2004), deux Ligue des champions de l'UEFA (2003 et 2007) et autant de Super Coupe d'Europe (2003 et 2007 également). Il ne lui manque donc plus que le titre mondial. Membre de la formation milanaise battue en 2003 par Boca Juniors en Coupe Toyota (1:1, 1 tab 3), Gattuso ne peut oublier ce moment.

"Jouer la finale est une chose. Mais nous nous sommes promis de ne pas quitter le Japon sans le trophée. Le souvenir de ce match perdu est encore vivace chez la plupart d'entre-nous. Nous voulons changer l'histoire et remettre les pendules à l'heure".

Les 12 Rossoneri ayant vécu comme lui cette énorme déception ne manqueront certainement pas de partager cette opinion...

Explorer le sujet

Articles recommandés

Gennaro Ivan Gattuso

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2007

Gennaro Ivan Gattuso

15 déc. 2007