Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

12 décembre - 22 décembre

EAU 2018 - Al Ain

Caio, l'atout brésilien d'Al Ain

© Getty Images
  • Al Ain affronte River Plate en demi-finale
  • Caio évoque le choc à venir face aux vainqueurs de la Copa Libertadores
  • Le Brésilien espère marquer son premier but en Coupe du Monde des Clubs

La carrière de Caio n’a rien d'un long fleuve tranquille. Passé par le centre de formation de Sao Paulo FC, le Brésilien peine à s’imposer en équipe première. Cette situation le conduit à tenter sa chance à Santos puis à Palmeiras, sans connaître davantage de succès. Alors qu’il envisage de raccrocher prématurément les crampons, Caio reçoit une offre inattendue. Direction le Japon. Repéré par l'université de Kimetsu, il porte dans un premier temps les couleurs de Chiba Kokusai, avant de signer son premier contrat professionnel, à 20 ans, avec les Kashima Antlers en 2014.

Caio ne manque pas l’occasion qui lui est offerte de faire enfin ses preuves. Il remporte la J.League avec son club en 2016 et tente sa chance à Al Ain, où il s’impose comme l’une des plus fines gâchettes de sa nouvelle équipe, avec 40 réalisations depuis son transfert. La suite est un rêve éveillé. Il dispute sa première Coupe du Monde des Clubs de la FIFA et s'y se prépare à affronter River Plate en demi-finale.

Demi-finale River Plate - Al Ain
Où ? Hazza Bin Zayed Stadium
Quand ? 18 Décembre 2018 - 20h30 heure locale

"Je compte bien tout donner pour mon équipe, que ce soit en marquant ou en offrant des passes décisives", annonce l'intéressé au FIFA.com. "Je n’ai qu’une idée en tête : aider mon équipe à obtenir de bons résultats. C’est ma mission." Tout a bien commencé pour lui et ses coéquipiers : depuis le début d’EAU 2018, Al Ain a fait le plein de victoires, face à la Team Wellington, puis l’Espérance de Tunis.

"Face aux Tunisiens, nous avons affiché un état d’esprit très différent de celui qui nous animait contre la Team Wellington. Nous n’avions aucune envie de nous retrouver une fois de plus au pied du mur. Il fallait marquer les premiers... ", explique le Brésilien. "C’est merveilleux d’être en demi-finale. Nous essayons de profiter de chaque instant. Nous n’avons pas ménagé nos efforts pour en arriver là. Maintenant, il faut oublier l’Espérance et nous concentrer sur notre prochain adversaire."

Deux caviars et une promesse

Les champions de Pro League émirienne sont conscients de l’ampleur de la tâche. "River Plate est une grande équipe. Il va falloir se méfier de ces joueurs, qui ont beaucoup de potentiel", prévient l’attaquant d’Al Ain. "Si nous voulons obtenir un résultat positif, nous n’aurons pas le choix : nous devrons absolument nous dépasser."

Seule ombre au tableau, Caio n'a toujours pas marqué depuis le début d’EAU 2018. Le Brésilien a un temps cru avoir débloqué son compteur personnel lors du match d’ouverture, mais son but a finalement été invalidé par le VAR en raison d’une faute commise par un coéquipier. Il a tout de même contribué au bon parcours de son club en délivrant deux passes décisives. Mais si le Brésilien est resté muet, ce n'est pas le cas des fans d'Al Ain... "Je tiens à les remercier pour leur énorme soutien. Sans eux, rien de tout ça n’aurait été possible", conclut-il. "Je leur promets que nous allons tout faire pour atteindre la finale."

© Getty Images

Explorer le sujet

Articles recommandés

EAU 2018 - Al Ain

Al Ahbabi regarde déjà devant

16 déc. 2018

EAU 2018 - River Plate

Quintero confirme son talent au meilleur moment

16 déc. 2018