Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Émirats arabes unis 2009

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Émirats arabes unis 2009

9 décembre - 19 décembre 2009

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

Denilson trop puissant pour Mazembe (1:2)

Denilson (L) of Pohang Steelers celebrates scoring the equalizing goal with Shin Hwa Yong during the FIFA Club World Cup
© Getty Images

Sur une pelouse détrempée, le Tout Puissant Mazembe et les Pohang Steelers n'ont pas attendu pour donner du rythme à ce premier quart de finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2009, au son des tambours des supporters congolais réunis pour l'occasion.

Leurs protégés créaient les premiers le danger, sous la houlette d'un Mabi Trésor Mputu déchaîné. Celui-ci pavenait à semer sa garde rapprochée pour trouver d'un centre en retrait Dioko Kaluyituka pour un premier avertissement (3'). Le second n'allait pas tarder à suivre. Un centre de la droite distillé par Mulota Kabangu trouvait la tête du Camerounais Amia Ekanga, qui ne parvenait pas à cadrer (7'). De leur côté, les Sud-Coréens ne trouvaient pas leurs marques, enchaînant les approximations dans un jeu de passe rendu aléatoire par la pluie battante.

Et quand ils parvenaient à trouver des position de tirs, c'est le gardien du Tout Puissant, Muteba Kidiaba, qui enchaînait les miracles, en témoignent ses détentes inspirées aux 7ème et 22ème minutes. Inspiré, Mbenza Bedi allait l'être quelques minutes plus tard, à 30 mètres du but des Steelers. Sa frappe limpide trouvait en effet le petit filet de Shin Hwa-Yong pour l'ouverture du score (28', 1:0). L'excellent Kitiaba, lui, se chargeait de le préserver jusqu'à la pause des joueurs, et la fin du déluge.

Denilson surgit après la pluie
De retour des vestiaires, les Sud-coréens revenaient avec d'évidentes intentions de mieux faire. Dès la 50ème minute, Shin Hwa-Yong déposait le ballon sur la tête de Denilson qui concrétisait l'offrande en but (50', 1:1). Tel le score, le match s'équilibrait autant en possession de balle qu'en actions, et bien malin qui pouvait deviner l'issue de la rencontre. Sauf que Denilson allait à nouveau passer par là...

Parti dans le dos de la défense à la 78ème minute, sur un caviar de Kim Jae-Sung, le Brésilien glissait le ballon entre les jambes du malheureux portier congolais (78', 1:2).

Sonné après ce renversement de situation, le TP Mazembe jetait toutes ses forces dans la course à l'égalisation mais ses tentatives restaient stériles. Tout doucement, les champions asiatiques se dirigeaient vers la demi-finale contre Estudiantes La Plata qui leur tendait les bras.

Le soleil avait définitivement choisi son camp, celui de Pohang et de ses supporters.

Explorer le sujet

Articles recommandés

FIFA Club World Cup 2009: TP Mazembe - Pohang Steelers

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

FIFA Club World Cup 2009: TP Mazembe - Pohang Stee...

11 déc. 2009