Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

11 décembre - 21 décembre

Qatar 2019 - Liverpool

Henderson, happy end d'une série à succès

Jordan Henderson of Liverpool celebrates victory
© Getty Images
  • Le capitaine de Liverpool, Jordan Henderson, entend offrir un premier sacre mondial à son club
  • Les Reds affrontent Flamengo en finale de la Coupe du Monde des Clubs
  • Liverpool a l’occasion de clôturer en beauté une énorme année 2019

La trajectoire des huit ans de carrière de Jordan Henderson à Liverpool ressemble à une série TV version sport mêlant l’épique et le suspense savamment dosé. Couvert de louanges à son arrivée chez les Reds, il a vu son statut égratigné quand le club était dans le creux de la vague, avant de reconquérir le public et être en passe de devenir l’un des joueurs vedettes de Liverpool.

Saison 1 : Après avoir fait ses preuves dans sa ville natale de Sunderland, Henderson est propulsé sous le feu des projecteurs à Anfield. On attend de lui qu’il soit le successeur d’un héros plus tout jeune, un certain Steven Gerrard.

Saison 2 : Malgré quelques fulgurances, Henderson peine à se montrer à la hauteur des attentes. Seules sa détermination et sa ténacité lui permettent de rester sur la voie menant au joueur confirmé des Reds.

Saison 3 : À force de travail et de résilience, Jordan est récompensé. Il remplace le légendaire Gerrard, qui tire sa révérence, et devient le nouveau leader des Reds.

Saison 4 : Dans son sillage, le club monte en puissance et atteint des sphères qu’il n’avait plus fréquentées depuis que son prédécesseur était au sommet de son art. La saison connaît un final euphorique et historique.

Saison 5 : Elle est en train de s’écrire. Si elle connaît l’épilogue auxquels nombre les Reds croient dur comme fer, Henderson deviendra une légende du club. Il aura réussi là où même l’homme qu’il a remplacé a échoué. La fin du premier épisode sera tournée le 21 décembre.

En s’imposant à Doha face à Flamengo en finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™, Henderson deviendrait le premier capitaine de Liverpool à remporter le titre mondial. "En football, rien n’est impossible", assène le milieu polyvalent au micro de FIFA.com. "On y croit tout le temps et plus particulièrement à Liverpool, où on veut toujours décrocher les plus grands trophées. J’ai toujours voulu participer à ces compétitions, jouer la gagne sur tous les tableaux."

Repositionnement inattendu

Suite aux blessures et maladies qui ont frappé l’effectif anglais ces dernières semaines, Henderson a été repositionné en défense centrale. Une première pour lui. Face à Monterrey, il a dû s’employer pour stopper les contres fulgurants des Mexicains, dans un rôle où il manque de repères. Il espère se retrouver au cœur des débats en finale, pour orchestrer le jeu et créer des brèches depuis le milieu de terrain. Mais s’il doit encore reculer d’un cran face à la redoutable ligne d’attaque des Brésiliens, il le fera sans broncher.

La perspective de neutraliser Gabigol et Bruno Henrique ne fait pas trembler l'ancien joueur de Sunderland, même s’il mesure parfaitement la menace qu’ils représentent. "On aborde toujours les matches avec confiance, peu importe l’adversaire. Mais on sait aussi que Flamengo est vraiment une très belle équipe, avec de bons joueurs", prévient Henderson. "On s’attend à un match très difficile, mais on en a disputé beaucoup. On a analysé cette équipe et elle a beaucoup de qualités, dont il va falloir se méfier. On va se préparer comme on le fait toujours, en travaillant les choses sur lesquelles on sait qu’on peut les gêner et en se préparant à tout donner."

Liverpool a l’occasion d’écrire un chapitre inédit dans son histoire, qui compte pourtant six titres européens et 18 championnats d’Angleterre. Et Henderson sait bien que l’occasion de glaner un sacre mondial ne se présente pas tous les quatre matins. "On a beaucoup travaillé pour se retrouver là où l’on est aujourd’hui, pour avoir l’occasion de remporter la compétition. C’est une finale. Encore un trophée qu’on peut gagner donc il faut tout donner pour y arriver", conclut-il.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Naby Keita of Liverpool celebrates with teammates after scoring his team's first goal

Qatar 2019

Une revanche pour un titre

20 déc. 2019

Liverpool goalkeeper Alisson Becker celebrates during the Club World Cup semi-final against Monterrey

Qatar 2019 - Liverpool

L'heure de rêver sonne pour Alisson et Robertson

19 déc. 2019

Diego of Flamengo celebrates after scoring

Qatar 2019 - Liverpool

Diego, libéré dans sa tête

19 déc. 2019