Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Émirats arabes unis 2009

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Émirats arabes unis 2009

9 décembre - 19 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

Ibrahimovic : "C'est fantastique"

Barcelona's Zlatan Ibrahimovic celebrates with the trophy after winning the 2009 FIFA Club World Cup
© AFP

FIFA.com a rencontré Zlatan Ibrahimovic à l'issue de la finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2009. L'attaquant suédois revient sur ce sixième titre en un an, le jeu de son équipe et son entraîneur, Pep Guardiola.

L'ancien joueur de l'Inter Milan est loin d'être rassasié et il compte bien remporter d'autres trophées avec sa nouvelle équipe. Au cours de cet entretien exclusif, il nous a également donné un aperçu de sa vie au quotidien avec de grandes stars comme Lionel Messi, Xavi ou Andres Iniesta.

*Zlatan, quel effet cela fait-il d'avoir écrit l'une des plus belles pages de l'histoire du club en remportant un sixième titre cette année ? *C'est fantastique. Toutefois, je n'ai pas participé à toutes ces victoires, seulement à la moitié d'entre elles. J'ai remporté trois titres sur six. C'est incroyable mais nous avons vraiment réussi un exploit historique aujourd'hui. Le FC Barcelone est habitué aux titres mais cette année 2009 restera dans la légende. Nous avons tout gagné. C'est magique.

Quel regard portez-vous sur cette finale ?
Ce soir, nous avons très bien joué. Comme je m'y attendais, c'était un match compliqué. Nous nous sommes retrouvés menés au score. Nous avons essayé de trouver des solutions dans le jeu mais Estudiantes était très agressif et nous a beaucoup gênés dans la construction. Nous nous sommes procuré quelques situations intéressantes mais pas d'occasions franches. En deuxième période, les Argentins ont commencé à fatiguer. De notre côté, nous ne nous sommes pas énervés et nous avons continué à jouer notre jeu. Pedro a marqué un but fantastique à la dernière minute de jeu et, en prolongation, Lionel Messi a fait la différence sur un geste extraordinaire.

Vous avez également été menés au score en demi-finale. Comment avez-vous géré ces situations difficiles ?
C'est exact, nous avions déjà connu cela contre Atlante. Nous avions également encaissé le premier but mais nous étions restés patients et nous avions misé sur notre jeu pour revenir. Aujourd'hui, nous avons mis un peu plus longtemps à trouver la faille. Il a fallu attendre la dernière minute mais nous avons atteint notre objectif. En prolongation, nous avons continué à attaquer et nous n'avons jamais pensé à une éventuelle séance de tirs au but. Je crois que nos adversaires s'en seraient contentés. Nous, nous voulions la victoire et nous avons tout fait pour l'obtenir.

Que peuvent encore espérer les fans du FC Barcelone après une telle année ?
Si je suis venu ici, c'est pour gagner des titres. Pour le moment, je suis satisfait. Mais nous voulons aller encore plus loin. Nous avons tout gagné cette année, pourquoi ne pas continuer sur cette voie ? En attendant, nous allons prendre des vacances et nous reposer un peu. Moi en tout cas, j'en veux toujours plus. Je n'ai pas gagné la Liga, ni la Coupe d'Espagne, ni la Ligue des champions. C'est un nouveau défi pour moi et pour toute l'équipe. Ce soir nous sommes tous très heureux mais demain, il va falloir se remettre au travail. Cette équipe est encore jeune, c'est une bonne chose. Je crois que chaque joueur aura encore le désir d'aller plus loin à l'avenir.

Vous jouez dans une équipe qui ne compte que de grands joueurs. Comment vivez-vous aux côtés des Messi, Xavi et autres Andres Iniesta au quotidien ?
C'est extraordinaire. Chacun apprend beaucoup au contact des autres et tout le monde s'entraide. Tous les joueurs cherchent à progresser chaque jour. Il faut voir les entraînements, ici ! Pour être franc, je crois que certaines séances sont plus exigeantes que les matches ! Nous avons beaucoup d'excellents footballeurs dans ce club et un entraîneur qui sait exactement ce qu'il veut. Notre tâche consiste à mettre ses idées en pratique.

A l'issue de la finale, Pep Guardiola est entré sur le terrain pour féliciter ses joueurs et il s'est effondré en larmes. Quel type d'entraîneur est-il, selon vous ?Je ne peux pas vraiment vous expliquer ce qui lui est arrivé. Il faut avoir vécu cela pour comprendre. Je crois qu'il a laissé parler ses émotions. Cela fait deux ans qu'il est ici. Il a déjà tout gagné alors qu'il débute à peine dans sa carrière d'entraîneur. Aujourd'hui, il est aussi entré dans l'histoire. C'est un homme très dynamique et très entreprenant. Je crois qu'il va tout faire pour gagner encore beaucoup d'autres titres.

Votre coéquipier Lionel Messi a été élu meilleur joueur du tournoi. Qu'avez-vous pensé de ses prestations en demi-finale et en finale ?Il a été éblouissant, comme d'habitude. Ceci étant dit, c'est toute l'équipe qui a été à la hauteur. Seul, on peut aller loin mais pour gagner des titres, il faut avoir un collectif derrière soi. C'est comme ça que je vois les choses, en tout cas. Il a été fantastique mais toute l'équipe a très bien joué.

Explorer le sujet

Articles recommandés

FIFA Club World Cup 2009: Estudiantes de La Plata - FC Barcelona

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

FIFA Club World Cup 2009: Estudiantes de La Plata ...

19 déc. 2009

Barcelona's players celebrate after beating Argentina's Estudiantes de La Plata

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

Barcelone sur le toit du monde (1:2, a.p.)

19 déc. 2009