Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

12 décembre - 22 décembre

EAU 2018 - Espérance de Tunis

Jeridi savoure une année de rêve

© Getty Images
  • L'Espérance finit à la cinquième place après avoir battu Chivas
  • Rami Jeridi, Homme du Match, revient sur la belle année du club tunisien *

Après son entrée en lice manquée face à l'équipe hôte Al Ain, l'Espérance de Tunis a sauvé l'honneur en battant les Mexicains du CD Guadalajara aux tirs au but, pour finir cinquième de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, EAU 2018. L'exploit est d'autant plus remarquable que les Tunisiens n'envisageaient même pas de remporter la Ligue des champions à l'entame de la saison 2017/18.

Ils doivent leur victoire sur les Chivas notamment au gardien chevronné Rami Jeridi, qui a sorti une parade salvatrice en première période, avant de bloquer un tir d'Isaac Brizuela à la fin du temps réglementaire, pour permettre aux siens d'aller aux tirs au but, où il s'est encore montré décisif.

"Nous avons bien joué, nous étions déterminés à faire un grand match, sur le plan tant individuel que collectif", estime au micro de FIFA.com le portier, qui a été élu homme du match Alibaba Cloud. "Nous espérions gagner dans le temps réglementaire, mais nous sommes restés sur un nul. Il faut saluer tous les joueurs, qui se sont bien repris après une première sortie décevante."

L'Espérance a en effet manqué dans les grandes lignes son entrée en lice Al Ain, battue 0-3, avant de se montrer brillante face aux champions de la CONCACAF. "Il n'y avait pas grande différence", juge-t-il. "Le seul problème, c'est que nous n'avons su faire preuve d'esprit collectif lors de la première rencontre. Les joueurs cherchaient tous des solutions individuelles et notre rendement s'en est ressenti. Nous avons analysé notre défaite pour corriger nos erreurs. Nous avons gardé nos points forts et éliminé nos points faibles", ajoute-t-il.

© Getty Images

2018, une grande année

Malgré l'amertume de son échec devant Al Ain, l'Espérance a connu une belle année 2018. Le club a remporté le championnat national et a été sacré champion d'Afrique aux dépens du poids lourd égyptien Al Ahly. Et aujourd'hui, il a accroché la cinquième place de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. "2018 a été une année exceptionnelle, même si le club est habitué aux succès", confirme Jeridi. "Nous avons gagné plusieurs titres, preuve que nous sommes sur la bonne voie. Nous continuerons à travailler dur pour décrocher d'autres trophées."

Sur le plan personnel, il est très heureux de participer à EAU 2018 à son âge. "Tous les joueurs rêvent de disputer une Coupe du Monde des Clubs", souligne-t-il. "Y participer à 34 ans est un vrai bonheur pour moi. Et même si n'avons pas fini sur le podium, la cinquième place d'un tournoi mondial est une source de fierté pour l'Espérance. Notre avenir est prometteur. Ce groupe continuera de progresser pour décrocher toujours plus de titres au cours des prochaines années."

Explorer le sujet

Articles recommandés