Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

12 décembre - 22 décembre

EAU 2018 - Kashima Antlers

Kashima s'incline mais reste debout

Yasushi Endo of Kashima Antlers
© Getty Images
  • Kashima s'incline contre le Real Madrid en demi-finale
  • Les champions d'Asie affronteront River Plate pour le bronze
  • Rencontre avec le milieu de terrain Yasushi Endo

En 2016, les Kashima Antlers avaient réussi l'exploit d'aller la finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA et de pousser le Real Madrid à jouer les prolongations après avoir mené au score. L'objectif ce mercredi en demi-finale aurait pu être de faire aussi bien, voire mieux qu'il y a deux ans, mais face au même adversaire, les champions d'Asie se sont une nouvelle fois inclinés (3-1).

À la fin d'une première période rythmée par des occasions de part et d'autre, Kashima s'est fait cueillir à froid juste avant la pause. Auteur d'un triplé, Gareth Bale a propulsé la Maison Blanche vers une troisième finale de suite.

"Ce but à la dernière minute de la première période nous a causé beaucoup de tort", concède le capitaine Yasushi Endo à la sortie du vestiaire de Kashima après la rencontre. "Je pense que nous aurions pu mieux faire en rentrant aux vestiaires sur un score de parité. Ce but nous a fait mal."

"C'est un résultat décevant pour nous, mais en face, il y avait une équipe formidable. Nous n'avons pas réussi à trouver les espaces, même si nous n'avons jamais baissé les bras", résume-t-il.

Au moment de regagner le vestiaire, difficile de contenir ses émotions. Félicités par Zico, directeur technique du club, à leur sortie du terrain, les joueurs de Kashima ont eu bien du mal à cacher leur déception.

"Nous avons tous 'l'état d'esprit Zico'. C'est ce qu'il a mis en place au club dès les premières années", explique le Japonais qui ne tarit pas d'éloges sur la légende brésilienne, qui a joué à Kashima avant d'entraîner le club.

"On se serre les coudes. Même les blessés qui sont restés au pays ont fait corps avec nous", souligne Endo en référence à Yuma Suzuki et Kento Misao, restés à l'infirmerie. "Nous sommes une vraie famille et nous sommes tous déçus du résultat."

Sergio Ramos of Real Madrid shakes hands with Shuto Yamamoto of Kashima Antlers at the final whistle
© Getty Images

Il reste cependant un dernier test à passer. Ce sera samedi, face à River Plate, vainqueur de la Copa Libertadores, dans le match pour la troisième place. Mardi, les Argentins se sont fait éliminer aux tirs au but par le club hôte, Al Ain, et voudront – à l'image de Kashima – terminer leur Coupe du Monde sur une note positive.

"Nous voulons bien finir le tournoi", insiste Endo. "Nous savons que River Plate est une équipe très solide, avec une riche histoire. Oui, les Argentins ont perdu face à Al Ain, mais ça ne veut pas dire qu'ils sont moins forts, au contraire. Ils vont être très remontés, ils savent qu'ils doivent gagner, comme nous. Donc, ce sera un super match", prévoit le milieu de terrain.

Pour tenter de monter sur la troisième marche du podium d'E.A.U. 2018, les Japonais pourront s'appuyer sur leur vécu dans le tournoi. "La finale 2016 va forcément nous aider mais en même temps, nous sommes ici en tant que champions d'Asie cette fois", rappelle Endo, un des six titulaires de la demi-finale à Abou Dabi présents il y a deux ans."Nous avons la fierté et la responsabilité de montrer ce dont nous sommes capables et de faire honneur au football asiatique dans cette compétition. Nous visons cette troisième place," annonce-t-il.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Kashima Antlers 1-3 Real Madrid (UAE 2018)

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018

Kashima Antlers 1-3 Real Madrid (UAE 2018)

19 déc. 2018

Kashima Antlers v CD Guadalajara - FIFA Club World Cup UAE 2018

EAU 2018 - Kashima Antlers

Le Petit Poucet décidé à terrasser l'ogre

15 déc. 2018

Les fans de Kashima Antlers aux Emirats

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018

Les fans de Kashima Antlers aux Emirats

18 déc. 2018