Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

11 décembre - 21 décembre

Qatar 2019

L'hôte et le néophyte ouvrent le bal

Al Sadd left back Abdelkarim Hassan celebrates with teammates 
  • Al Sadd, représentant du pays hôte, et Hienghène Sports inaugurent la compétition
  • Les Qataris vont essayer de prolonger la série de succès d'autres représentants du pays hôte dans le tournoi
  • Achetez vos billets pour Qatar 2019

Al Sadd, champion du Qatar et demi-finaliste de la Ligue des champions de l'AFC, et Hienghène Sports, champion d'Océanie à la surprise générale, donneront le coup d'envoi de la 16ème Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.

Il s'agit de la deuxième participation des Qataris à la compétition après l'édition 2011, où ils avaient terminé troisièmes. Cette fois, ils évolueront sous la houlette de Xavi Hernandez, vainqueur de l'édition 2011 avec le FC Barcelone. Après quatre saisons à Al Sadd, l'ancien milieu de terrain a raccroché les crampons en mai pour officier en tant qu'entraîneur.

Dans le camp opposé, la modeste formation d'Hienghène, première représentante de la Nouvelle-Calédonie dans le tournoi, espère créer une nouvelle surprise.

Al-Sadd Sports Club head coach Xavi Hernandez gestures
© imago images

🗓️ À l'affiche

Al Sadd - Hienghène Sports

11 décembre, Jassim Bin Hamad Stadium, 20h30 heure locale

🤓 À savoir

"Nous avons analysé Hienghène et nous comprenons bien que nous sommes favoris, mais nous devons le prouver sur le terrain. Nous veillerons à ce que les joueurs ne ressentent pas la pression supplémentaire du fait de jouer à domicile, ce qui arrive souvent car ils auront envie de prouver quelque chose. Ils doivent jouer sans crainte et se lâcher. Il y a de très bons éléments dans mon équipe." - Xavi Hernandez, entraîneur d'Al Sadd

L'avantage du terrain : la Coupe du Monde des Clubs est un tournoi abonné aux surprises. Au cours des 6 dernières éditions, les hôtes de la compétition sont arrivés en finale à 3 reprises : Raja de Casablanca (2013), Kashima Antlers (2016) et Al Ain (2018). Al Sadd suivra-t-il leurs traces ?

Baghdad Bounedjah of Al Sadd celebrates 
© imago images

🔎 À surveiller

Baghdad Bounedjah : Dans une équipe qui représente à elle seule la moitié de l'équipe du Qatar, championne d'Asie en 2019, l'international algérien, meilleur joueur de CAN 2019 est un attaquant difficile à arrêter quand il est sur une bonne série. Ses 39 buts ont été déterminants dans la conquête du titre de champion national par Al Sadd.

Rocky Nyikeine : Il a été élu meilleur gardien de la Ligue des champions de l'OFC et ses bonnes performances ont permis à Hienghène de remporter la couronne continentale sans connaître la défaite et de ne concéder que deux buts en six matches. Le destin de son équipe dans le tournoi pourrait dépendre de ses prestations individuelles.

New Caledonia's Hienghene Sport celebrate after winning the 2019 OFC Champions League final in Noumea.
© OFC

📲 À suivre : #ClubWC sur...​

Twitter | Facebook | Instagram

Explorer le sujet

Articles recommandés