Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™

11 décembre - 21 décembre

Qatar 2019

La Coupe du Monde des Clubs en chiffres

Action from Manchester United versus Gamba Osaka in 2008
© imago images
  • Quelques stats intéressantes à propos de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA
  • Le record de Pelé dans un tournoi masculin senior de la FIFA battu
  • Bale, Maldini, Messi, Ronaldo, Suarez et Zanetti
79

secondes ont suffi à Mohamed Ahmad (Al Ain) pour marquer le but le plus rapide de l'histoire de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA™ contre l'Espérance de Tunis, à Émirats Arabes Unis 2018. Il a battu de 32 secondes le record de Diego Tardelli, établi avec l'Atlético Mineiro contre Guangzhou Evergrande en 2013.

44

ans et 10 mois, c'était l'âge d'Oscar Perez lorsqu'il gardait les buts de Pachuca contre Grêmio en demi-finale, à Émirats Arabes Unis 2017, faisant de lui le plus vieux joueur à participer au tournoi, avec cinq ans de plus que Mitsuo Ogasawara, Miguel Calero, Ante Covic et Paolo Maldini, tous âgés de 39 ans.

17

C'est à 17 ans et 3 mois qu'Alexandre Pato est devenu le plus jeune buteur dans un tournoi masculin senior de la FIFA, battant le record détenu par Pelé  depuis le match entre le Brésil et le Pays de Galles à Suède 1958. Pato accompagnait l'Internacional Porto Alegre au Japon en 2006 sans n'être jamais apparu avec le groupe professionnel. Trois jours plus tard, il inscrivait un but, une minute après ses débuts. Javier Zanetti, 37 ans, est le buteur le plus âgé de la compétition.

14

ans, c'est l'écart le plus long entre deux participations d'un club à la compétition. Le Real Madrid est d'abord apparu à Brésil 2000 avant de faire son retour pour Maroc 2014, tandis que Liverpool égalera ce record en participant cette année.

8

buts, c'est ce qui fait de Gamba Osaka - Manchester United (3-5), à Japon 2008, le match le plus prolifique de l'histoire de la Coupe du Monde des Clubs. Deux finales ont donné lieu au nombre record de six buts : AC Milan 4-2 Boca Juniors en 2007 et Real Madrid 4-2 Kashima Antlers en 2016. La compétition n'a jamais offert une victoire avec plus de quatre buts d'écart.

8

Un nombre record de huit clubs brésiliens auront participé à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA au moment où Flamengo imitera Corinthians, Vasco da Gama, São Paulo, l'Internacional Porto Alegre, Santos, l'Atlético Mineiro et Grêmio. Le Brésil partage actuellement le record de sept équipes avec le Mexique.

7

buts, c'est ce qui fait de Cristiano Ronaldo le meilleur buteur de l'histoire de la compétition. Il avait inscrit un but avec Manchester United en 2008, avant d'en inscrire quatre en 2016 et deux en 2017 sous les couleurs du Real Madrid. Gareth Bale le suit de près avec six buts, tandis que Cesar Delgado, Lionel Messi et Luis Suarez en comptent cinq. Suarez a inscrit tous ses buts à Japon 2015, faisant de lui le meilleur buteur sur une seule compétition.

5

finales n'ont pas opposé l'Europe à l'Amérique du Sud. Corinthians a d'abord affronté leurs compatriotes brésiliens du Vasco da Gama, tandis que les Congolais du TP Mazembe, les Marocains du Raja de Casablanca, les Japonais de Kashima Antlers et les Émiratis d'Al Ain ont rencontré une équipe du Vieux Continent en 2010, 2013, 2017 et 2019 respectivement.

4,1

buts par match, c'est la moyenne impressionnante des matches joués à Émirats Arabes Unis 2018, battant le précédent record de 3,50 partagé par Maroc 2013 et Japon 2016. Ce ratio très élevé, atteint l'an dernier, suivait le ratio le plus faible de l'histoire atteint l'année précédente, avec 2,25 buts par match.

3

joueurs ont réalisé un triplé à la Coupe du Monde des Clubs : Luis Suarez contre Guangzhou Evergrande en demi-finale en 2015, Cristiano Ronaldo contre Kashima Antlers en finale en 2016, et Gareth Bale contre Kashima Antlers en demi-finale l'an dernier.

Explorer le sujet

Articles recommandés