Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

12 décembre - 22 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018

La grande explication pour la consécration

© AFP
  • Al Ahly-Espérance de Tunis en finale de Ligue des champions
  • 10 titres continentaux à eux deux (8 pour Al Ahly, 2 pour l'Espérance)
  • Le vainqueur qualifié pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018

Aux portes de la gloire, les Égyptiens d'Al Ahly et les Tunisiens de l'Espérance s'apprêtent à se disputer la Ligue des champions de la CAF et l'honneur de représenter l'Afrique dans la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018. Leur double confrontation se déroulera au stade Borg El Arab le 2 novembre, puis au Stade Olympique de Radès le 9 novembre.

Et de neuf ?

Le club cairote espère ajouter cette année un nouveau chapitre à son histoire déjà très riche. Après sa défaite dans la finale 2017, Al Ahly espère éviter u deuxième échec consécutif à ce stade.

Al Ahly a connu un début de campagne poussif en phase de groupes avant de prendre ses marques. Les craintes d'une élimination prématurée ont vite été oubliées, lorsque les Diables Rouges ont fait parler leur force de frappe dans la dernière partie de la compétition, pour se hisser en finale. Sous la houlette de l'entraîneur français Patrice Carteron, le club égyptien a aligné une formation efficace en attaque et disciplinée sur le plan tactique. L'attaque s'appuie particulièrement sur Walid Soleman, joueur rapide et incisif, et adroit face au but.

Comparaison statistique

  • Al Ahly a disputé 12 matches à partir du deuxième tour préliminaire, contre 14 pour l'Espérance, entrée dans la compétition un tour plus tôt
  • Al Ahly a enregistré huit victoires, deux nuls et deux défaites, contre huit victoires, deux défaites et quatre nuls pour l'Espérance
  • Al Ahly a marqué 23 buts (1,91 par match), contre 22 pour l'Espérance (1,57 par match)
  • Al Ahly n'a concédé que huit buts (et aucun durant huit matches), contre neuf encaissés par l'Espérance (aucun durant sept matches)

La malédiction de Radès

Pour l'Espérance, une nouvelle défaite devant Al Ahly dans son propre Stade Olympique est presque inconcevable. Vaincus sur leur pelouse par le club égyptien lors de la finale retour en 2012, en quart de finale en 2017 et en phase de groupes cette année, les Sang et Or devront conjurer le mauvais sort qui les poursuit à domicile pour s'adjuger le titre.

Auparavant, il leur faudra toutefois rester solide à l'aller, ce qu'ils ont réussi à faire lors de leurs précédentes confrontations en Égypte. Ne pas encaisser de buts, voire en marquer un, leur permettrait de bénéficier d'un avantage crucial, mais ils n'affichent que deux victoires à l'extérieur dans la présente édition, leurs quatre autres déplacements s'étant soldés par des nuls. Les hommes de Mouine Chaabani veulent éviter les frayeurs de la demi-finale face à Primeiro de Agosto. Battus à l'aller en Angola, puis menés au score au retour, ils doivent leur place en finale à une remontée miraculeuse.

Le saviez-vous ?

  • Al Ahly-Espérance de Tunis est un classique du football africain. Les deux clubs se sont croisés à 14 reprises dans cette compétition. Le match le plus mémorable est sans doute la finale 2012. L'Espérance est revenue du Caire avec un nul 1-1 et apparemment en position de force, avant qu'Al Ahly renverse la situation au stade de Radès pour s'imposer 2-1 (3-2 en score cumulé).
  • Leurs 14 rencontres se sont terminées six fois par un nul. Al Ahly a décroché cinq victoires, dont trois à Tunis tout comme l'Espérance, dont le dernier succès remonte à la demi-finale retour 2011.
  • Al Ahly dispute sa douzième finale continentale et en a gagné huit, deux records dans l'histoire du tournoi. De son côté, l'Espérance aborde sa septième finale, pour deux victoires et quatre défaites, la dernière aux mains d'Al Ahly.
  • Anice Badri (Espérance) et Walid Azaro (Al Ahly) se disputent également le titre de meilleur buteur de la Ligue des champions 2018. Badri est en tête avec sept réalisations, ainsi que deux joueurs qui ne sont plus en course. Azaro le talonne avec six buts. Il leur reste 180 minutes pour se départager.
  • Les deux équipes ont été versées dans la même poule en phase de groupes cette année. Après un nul 0-0 au Caire, Al Ahly a arraché la victoire dans la douleur (1-0) à Tunis, grâce à une frappe d'Azaro.

Articles recommandés

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018

Badri entretient l'espoir de l'Espérance

30 oct. 2018

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

Les gros bolides dans la dernière ligne droite

23 oct. 2018

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018

Lopetegui débarqué, Solari en intérim

29 oct. 2018

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018

Persépolis et Kashima pour une première

24 oct. 2018